AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soudaine Apparition {.PV Krow.}

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mer 13 Avr - 13:59

Dans la nuit pénétrante, une silhouette. Silencieuse, presque indiscernable, une esquisse d’âme à peine. Pas un son ne l’accompagne. Le noir ambiant n’aide pas l’œil à la repérer, et elle se meut, posément, légèrement, d’un pas de félin en quête d’une proie. Même la chevelure qui virevolte au gré du vent est obscurcie par l’ébène de la nuit. Comme si, comme si elle n’existait pas.
Une ombre. Un songe. Une rêverie.
Si l’on appuie son regard une bonne longueur de minute, l’on peut néanmoins commencer à distinguer quelque chose, des formes, des couleurs. Du violet, s’agitant comme un démon furieux, ainsi que du vert, ondulant tel un serpent, jusqu’au sol encore indiscernable, semblant presque se perdre dans le vide et la profondeur. Et si l’on reste des heures durant, à la suivre des yeux, la silhouette devient une personne ; la silhouette se révèle être une jeune femme. Son regard bleu argenté perdu dans le noir glacial, relevé d’une petite touche de terreur. Comme si elle fuyait quelque chose - ou quelqu’un. Comme si elle avait à ses trousses une abomination indescriptible et inenvisageable, comme si des ennemis invisibles s’apprêtaient à lui donner un cruel et dangereux assaut. Elle marchait à la fois lentement et rapidement, glissait si bien sur le sol qu’elle semblait ne même pas le toucher, l’effleurer à peine ; sa démarche était telle qu’on n’aurait su dire si elle ralentissait, ou si elle accélérait. Mais elle progressait, décidée, jetant néanmoins des regards furtifs et visiblement nécessaire autour de sa personne, guettant le chasseur telle une proie - était-elle donc chasseuse, ou proie ?
Sa longue chevelure couleur violette était prisonnière de son long vêtement étrange, d’un vert grisonnant ; c’était une sorte de longue robe cérémonieuse, mais délavée et effilée comme un vieux collant qu’on ressortirait d’une armoire. Des tâches de boues la maculait au niveau de ses pieds, qu’elle avait nus sous cette robe de fortune. Mais cela ne semblait pas déranger la jeune demoiselle, qui continuait de progresser dans la nuit, comme si elle, y voyait quelque chose dans tout ce Noir.
Plus on regardait la scène, mieux on en discernait les moindres détails. Le visage de la demoiselle était d’une douceur incomparable, presque une douceur candide ; néanmoins son regard et ses lèvres tordues en un rictus de crainte et d’inquiétude en disaient long sur le mensonge de ce faciès serein. Elle mourrait non pas de peur, mais d’un sentiment d’impuissance terrible. Pour être exact, elle ne mourrait pas d’impuissance, non ; elle aurait aimé en mourir. Mais son corps persistait à vouloir se mouvoir, à vouloir tenir, encore. Ses jambes n’étaient pas flageolantes, son cœur ne battait pas la chamade. Elle était trop forte et trop maîtresse d’elle-même pour cela. C’était simplement son esprit, qui s’agitait. Et c’était bien dommage, car c’était de son esprit qu’elle aurait eu le plus besoin.
Son esprit aux abonnés absents, elle se reposait sur son instinct. Et il la menait dans cette direction, qu’elle tenait depuis des heures, et des heures. Elle mourrait d’inquiétude, mais au lieu de se jeter par terre et de hurler à l’aide, elle marchait. Et elle restait calme et silencieuse. Calme et silencieuse.
D’ici peu il ferait jour. Ils allaient la retrouver, et lui réserver le même sort que ses amis. Elle en avait à la fois une crainte folle, et terriblement envie. Car elle n’en pouvait plus. Ce n’était pas possible. Elle n’était qu’une fuyarde, qu’une lâche. Non elle n’était pas lâche ! Ils avaient du réussir à s’en sortir, et ils l’attendaient là-bas, dans la direction où son instinct la menait. C’était forcément ça. Elle allait les retrouver là-bas, et tout irait bien pour eux. Tout allait très bien se passer.
La silhouette aux cheveux violets secoua la tête dans la pénombre qui s’affinait de plus en plus, au gré des minutes. Elle n’y croyait pas une seconde. Jamais elle ne les retrouverait. Dans une autre situation elle aurait parfaitement pu s’asseoir calmement et prendre une décision à la fois intelligente et censée, qui l’aurait menée au succès. Mais là. C’était différent. Des vies étaient en jeu, et pas n’importe lesquelles. Et elle n’osait pas agir. Pas encore. Elle craignait trop les conséquences. Fuyait-elle ? Ou était-elle en quête d’une solution, au contraire ? Essayait-elle de repousser ses responsabilités ou au contraire, de les prendre en main ? Et où cela la mènerait-elle ?
Elle n’en savait rien. Ou plutôt, la petite silhouette aux air filiformes n’en savait pas grand-chose. Il fallait juste qu’elle marche, qu’elle distancie ses suiveurs ; et enfin elle pourrait reprendre le contrôle, car c’était de son être intérieur dont elle avait besoin. Son esprit, son âme : telle était sa force.
Le soleil commençait à pointer à l’horizon. L’astre levant dévoila à tous les regards une ville ancienne, aux fondations chevaleresques et aux musées d’armurerie et d’antiquité les plus ancestraux qui soient. Les premiers habitants - pour la plupart des chevaliers - se réveillaient tout juste, leurs yeux ouverts de force par la naissance d’un jour nouveau. Qui à certains apporterait victoire, à d’autres de cuisantes défaites. De quel camp serait la jeune inconnue qui à présent marchait dans la rue d’un pas naturel et serein, si bien qu’on eut cru qu’elle était une passante comme les autres ?
La demoiselle secoua ses cheveux dans le vent léger du matin, chassant de ces derniers la rosée ainsi que la sueur glacée de la nuit. Sa chevelure reprit place dans son dos, propre et étincelante comme si elle l’avait lavée avant de sortir. Son visage était calme, de cet air reposé qu’elle savait si bien reproduire, et ses yeux étaient vifs et joyeux. Seule sa robe vert kaki faisait tâche, mais elle lui seyait bien, mi féminine mi aventurière casse-cou. Elle pénétra d’un pas enjoué dans une auberge, où roupillaient quelques ivrognes de la nuit précédente que personne n’avait voulu sortir, et sans hésiter une seule seconde vint s’asseoir en face d’un homme aux cheveux verts, l’air perdu dans ses pensées sous ses lunettes sombres. Il la remarqua, voulut parler, mais elle ne lui en laissa pas le temps.

-Bonjour. Ne me le demandez pas, c’est vrai, vous ne me connaissez pas et nous n’avions pas rendez-vous. Je ne sais pas non plus qui vous êtes. Mais voilà, mon instinct m’a conduit vers vous. Et lorsque mon instinct m’emmène vers quelqu’un, c’est qu’il y a une raison… Je me dois donc de rester, et de faire votre connaissance.

Le patron de l’auberge arriva, un large sourire aux lèvres. Il croisa les yeux de la nouvelle venue, sembla la trouver à son goût, mais elle ne s’en formalisa pas tant elle avait l’esprit ailleurs. Il s’appuya sur la table d’un geste de nonchalance sympathique et, témoignant toute sa sympathie à la jeune femme d’un regard aguicheur, demanda à la demoiselle d’un ton enjoué :

-Elle a choisit quelque chose, la petite dame ?
-Deux cafés s’il vous plaît. Vous prendrez bien un café, monsieur ?
Adressa-t-elle à l’homme en face d’elle, qui ne trouva pas à redire, encore sous le choc. Bien, alors deux cafés.
-C’est comme si c’était fait. C’est votre petit ami ? Insista le patron.

Elle esquissa un sourire.

-Mêlez-vous de vos fesses.
-Très bien. Je vous rapporte ça, alors
, répondit le patron en s’éloignant.

La demoiselle aux cheveux violets adressa son sourire à l’homme qui lui faisait face, qui n’avait toujours pas articulé un mot - elle convenait qu’elle ne lui en avait pas tellement laissé le temps. Elle posa ses coudes sur la table avec douceur, et appuya son menton sur ces derniers.

-Excusez-moi pour cette apparition soudaine. Il me faut juste un petit café, histoire de reprendre mes esprits, et ensuite je vous expliquerai. Hum, ah oui, je suis Estildra. Et vous ?

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Jeu 14 Avr - 17:05

Retour au bercail, retour aux habitudes. Après de longues journées passées avec une jeune femme pour le moins étrange, et son "pseudo-frère" complètement fou à lier, Krow revenait enfin au confort de sa maisonnée. Enfin, maisonnée, c'était un bien grand mot. Immense demeure aurait été plus appropriée, lui qui était fils d'un des plus riches nobles du royaume.

Retrouver enfin le confort d'un véritable lit, d'un bain chaud, des servants et servantes et les plaisirs d'un parfait repas le mit de bonne humeur pour un bon moment. Cependant, il était aisé de dire que cette femme avait bouleversé certaines de ses visions. Et surtout, elle avait largement augmenté sa curiosité sur les gens "d'en bas".

C'est pourquoi, ne trouvant ni méditation ni repos en une heure très matinale, il décida de se rendre en ville et de visiter ce qu'il ne connaissait finalement que peu : les quartiers commerçants.

La nuit était belle. Sans nuage, les étoiles brillaient dans un ciel sans lune, tandis que ça et là se voyaient les lumières de la petite ville. Notre homme, vêtu d'habits pour le moins riches, faits de soie, de coton et de fils d'or cousus à la perfection, parcourut les galeries marchandes, sans réel succès. Les gens ne travaillaient donc pas la nuit. Grand bien leur fasse, cela faisait au moins quelque chose de normal chez eux. Il comprenait toutefois assez difficilement comment il était possible de trouver le sommeil dans leurs couches miteuses.

Ses pas le menèrent naturellement vers une auberge, qui ne lui inspira rien de plus que de la curiosité, et une certaine réticence à y entrer étant donné l'odeur qui en émanait. Mais l'expérience était formatrice, se disait-il, aussi rentra-t-il en tâchant de ne pas tenir compte des désagréments autour de lui.

A cette heure-ci, l'endroit était quasiment vide, hormis quelques personnes très odorantes qui semblaient trouver le sommeil sur leur table. Inconcevable, et pourtant vrai. Il s'installa tant bien que mal sur une chaise, d'un bois brut, à peine travaillé, et qui lui faisait mal au reins rien que de sentir son contact. Mal à l'aise, il regarda un peu autour de lui, cherchant chez les clients un comportement à adopter.

Il fut tenté de sortir ses lunettes, qui lui auraient permis de mieux voir de loin, chose qui lui posait de plus en plus de difficultés, mais il s'en abstint, de peur de vexer quelqu'un.

C'est alors qu'entra sans crier gare une jeune femme, qui sortait bien plus du lot par son apparence que par son habit. Le contraste des deux fit d'ailleurs relever à Krow qu'elle était assez joli, quoi que pas autant que certaines de ses servantes. Ce qui le surprit, en revanche, fut qu'elle vint s'installer immédiatement à sa table, sans lui demander quoi que ce soit ni lui laisser le temps de répliquer.

Cette apparition soudaine le laissa coi quelques minutes. Seul le mot "café" le fit sortir de sa torpeur. Enfin quelque chose en commun. Les cafés de sont domaines étaient pour lui un ravissement. Mais pourquoi ne demandait-elle pas quel type de café elle désirait ? Les gens d'en bas n'avaient-ils qu'un seul café ? Décidément, ces personnes restaient un mystère pour lui.

Et aussi sec, elle s'intéressa à lui comme s'ils se connaissaient déjà, lui demandant déjà son nom, mais présentant au moins des excuses. Krow n'était pas homme à se fâcher pour pareil manque à l'étiquette, contrairement à ses pairs, mais il n'en restait pas moins surpris. Comme souvent lorsqu'il sortait, il se présenta sous un faux nom, celui qu'il affectionnait le plus :


"Eh bien, je m'appelle Krow. Krow Soulmancer. Peut-être pourrez-vous m'expliquer ce qu'il se passe ?"

Malgré sa tentative pour se fondre dans la masse, la tenue de Krow, et sa façon de parler, preuve de son éducation, avaient toujours tendance à le trahir, et il avait toutes les difficultés du monde à s'en défaire.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Jeu 14 Avr - 21:32

La jeune fille aux cheveux violets arqua un sourcil face à la réaction de l’homme qui lui faisait face. Elle s’était attendue à toute une panoplie de réactions différentes, partant de la surprise au pur et simple rejet, mais elle n’avait pas prévu cela. L’homme avait effectivement manifesté une certaine stupéfaction, mais cet étonnement avait laissé place à un genre de contenance qu’elle ne parvenait pas à expliquer, comme s’il avait rapidement pris soin de revêtir son masque au moment même où la demoiselle avait percé la bulle de son monde dans l’action de prendre place à sa table. Sa manière de parler n’avait pas dupé Estildra, et elle aurait pu la reconnaître entre toutes. Les souvenirs fusèrent dans son esprit, s’extirpant de leur cimetière d’oubli ; une grimace de dégoût effleura les lèvres de la jeune fille un instant avant de mourir, tout aussi imperceptiblement.
Une seconde à peine s’écoula ; une seconde éternelle durant laquelle la demoiselle s’évertua à détailler l’inconnu qui lui faisait face, usant malgré elle de ce don énigmatique qu’elle portait depuis toujours, fouillant dans les moindres recoins non seulement au moyen des yeux, mais aussi de l’esprit. Ses cheveux d’une couleur verdâtre l’avaient tout d’abord frappée, jamais elle n’avait vu pareille teinte jusqu’à présent dans une chevelure, du moins pas une chevelure aussi propre - si vous voyez ce que j’entend par là. Cette couleur atypique n’était pas sans rappeler le violet de la chevelure d’Estildra, mais elle n’y pensa même pas tant elle avait peu conscience de son apparence. Elle ne cherchait qu’à contrôler chacun de ses gestes, chacune de ses actions ; elle voulait simplement être indiscernable, impénétrable, secrète, à chaque seconde. Pour ce qui était de ses vêtements et de ses cheveux, elle se contentait d’être à demi présentable. Au contraire de cet homme qui, malgré lui peut-être, était vêtu comme l’une de ces personnes qu’elle méprisait tant. Était-il de ceux-là ?
Dans tous les cas, il se vêtait correctement, même un peu trop bien pour un inconnu dans une auberge, comme en témoignaient son vêtement impeccable et les fils d’or qui le composaient, ainsi que sa façon de se tenir, droit et grimaçant à cause du bois brut de la chaise qui soutenait son postérieur. Il avait aussi un léger air de prétention dans son port de nuque, et sa surprise s’était accompagnée d’un malaise dû au comportement de la nouvelle venue, qui était venue s’asseoir sans aucune explication, défiant toutes les lois tacites et évidentes de cette société. Et ces paroles qu‘il avait prononcées, maniérées au plus haut point. Détestable. Haïssable.
Bien sûr, ce n’était pas cet homme-là en particulier qu’Estildra maudissait tant. Il n’était juste qu’un, parmi les autres. Elle ne pouvait même pas prouver qu’il en était un ; mais elle le sentait. C’était évident. La demoiselle les avait côtoyés suffisamment longtemps pour en repérer un dès que l’occasion se présentait. Et ces rencontres n’étaient jamais agréables, lui rappelaient toujours quelques souvenirs qu’elle avait cru pouvoir mettre de côté, peut-être définitivement. Mais les souvenirs ne partaient jamais. Ils demeuraient en elle, éternellement, simplement pour le plaisir de la torturer encore un peu. Et ce n’était pas plus mal, car de la même manière ils lui rappelaient ce qui comptait vraiment. Se libérer de tout ça, et achever sa quête.
La demoiselle aux cheveux violets n’avait observé l’inconnu que quelques centièmes de secondes à peine lorsque déferlèrent en elle ces pensées, comme une évidence. Elle avait en face d’elle un noble. Un noble qui, pour sûr, la prenait pour une débutante ; il lui avait menti. Et s’il commençait déjà à mentir dès sa première phrase, cela promettait pour la suite de l’échange…
Estildra garda son visage dans une impassibilité extrême - naturelle chez elle - et jeta un regard au patron qui s’était empressé de revenir, probablement pour qu’elle ne trouve rien à redire sur le service de l’auberge, et peut-être qu’elle se prenne d’un quelconque intérêt pour ce brave chef qui prenait à lui seul les commandes avec une rapidité et une efficacité extrême. Il est d’ailleurs possible qu’il lui ait parlé, qu’il lui ait souri et qu’il ait même tenté une approche de la demoiselle un peu déplacée au moyen de quelques flatteries, mais tout ce que nota Estildra fut que le café était servi dans une tasse abîmée qui n’avait vraisemblablement jamais connu le bonheur d’un lavage à l’eau fraîche. Elle remercia gentiment le gérant avec son sourire énigmatique, et sans d’autres paroles elle porta le breuvage à ses lèvres. La boisson était non seulement brûlante, mais amère et quelque chose d’épais semblait flotter dedans, comme de la crasse. Mais cela lui réchauffa le corps d’une secousse intérieure, et raviva son esprit qui fut d’un coup, bien plus clair.
La demoiselle aux cheveux violets pris une seconde gorgée, puis reposa le café fumant devant elle, regardant posément son voisin de table qui n’avait pas encore touché au sien, peut-être dégoûté par la texture du breuvage. De toute manière, ces pourris de nobles ne savaient que tout critiquer. Pourquoi était-elle donc arrivée ici ? Son instinct avait visiblement fait fausse route, jamais elle n’aurait été rencontrer ce genre de personne sciemment. Et pourtant. Son esprit à nouveau vif et au plus haut de sa forme confirma ses craintes : en cet homme résidait sans doute une clef nécessaire à sa future libération. Elle le fixa encore un peu, naturelle et calme. Quant à lui, il ne semblait pour l’instant qu’essayer de masquer une vérité qu’il pensait peut-être imperceptible. Était-ce au moins son vrai nom, qu’il venait de lui donner ? Peu importait au fond, Estildra n’avait donné que son prénom.
Cette dernière songea qu’en ce moment, une certaine personne lui aurait envoyé dans l’esprit l’image d’une petite Estildra dupe et naïve, qui rencontrait vraiment n’importe qui sans raison. Elle voyait bien l’image d’une petite demoiselle aux cheveux violets, fouillant dans son corps avec ses mains et en extirpant son cœur qu’elle tendrait à un dangereux inconnu, le sourire aux lèvres. Évidemment qu’elle n’était pas comme cela. Mais pour au moins une fois, elle aurait éprouvé tellement de bonheur à recevoir ce genre de petite image taquine ! Le seul problème était que celui qui d’habitude adorait tant la taquiner, n’était pas là. Et qu’il était probable qu’il ne le serait jamais plus.
A cette pensée le cœur d’une jeune demoiselle dans une auberge se serra, et elle baissa les yeux un instant sur sa tasse de café qui refroidissait un peu, sans doute aidée par un petit coup de pouce d’une mentaliste de talent. Puis la demoiselle balaya l’auberge du regard l’air ailleurs, poussa un petit soupir de lassitude et revint planter son regard dans celui du dit Krow.
Cela faisait déjà un petit moment qu’elle n’avait plus parlé, entretenant un silence qui devenait à la limite du pesant et de l’ingérable. On n’aurait trop su dire si elle le faisait exprès, pour le plaisir sadique de mettre cet inconnu mal à l’aise, ou si elle ne s’en était même pas rendu compte tant elle s’était égarée dans ses pensées. Elle brisa donc le silence, de cette voix agitée qui surprenait à s’échapper d’un corps aussi calme et posé que celui d’Estildra.

-Oui, je peux très bien vous l’expliquer. Mais d’abord, j’apprécierais énormément que vous me fassiez suffisamment confiance pour ne pas me mentir.

Elle porta une nouvelle fois le café à ses lèvres, mais le reposa après l’avoir seulement humé, une grimace de léger dégoût ornant ses lèvres. Elle n’aurait su dire si c’était la noblesse ou le café qui lui faisait horreur à ce point.

-Qui êtes-vous réellement ?

Estildra haussa un sourcil, joueuse et provocatrice, cherchant à déceler une petite faiblesse dans l’attitude de l’inconnu. Et puis d’un air nonchalant qui lui allait si bien, elle se laissa tomber dans la chaise ; assise comme on s’installerait dans un sofa elle acheva de boire ce café qui lui semblait tout à coup délicieux. Avec un petit arrière goût de mystère, de ceux auxquels on se frotte aisément dans les rencontres menées au hasard au sein de petites auberges méconnues.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Ven 15 Avr - 10:11

[ évite de jouer mon personnage stp ^^', je corrige ici ce qui ne collait pas dans ton post ^^ ]

L'attitude de cette jeune femme était... hautaine ? Non. Dérangeante en tout cas. On aurait dit que le monde dans lequel elle vivait était complètement différent de ce qu'il y avait autour. Ceci étant, Krow pouvait difficilement l'en blâmer, conscient qu'il pouvait lui aussi inspirer ce genre de ressenti.

Un sourcil levé, mal à l'aise face à cette attitude peu commune, il commençait à se demander si toutes les femmes du bas monde étaient aussi étranges : voilà la seconde qu'il rencontrait - du moins, avec qui il communiquait - et déjà elle semblait faire montre d'une déficience mentale flagrante. Pourtant, il peinait à croire que les petites gens puissent être idiots. D'aucuns de la noblesse les décrivait plus comme des mécréants calculateurs et malins, mais là encore, la part de vérité était assez faible.

Sa tenue l'avait trahi. Il suffisait de voir le regard qu'elle lui portait pour s'en rendre compte. Mais il ne se voyait pas dans la tenue qu'elle portait, ou dans un vêtement similaire. Ce devait être terriblement inconfortable. Il imaginait le contact permanent de la paille et de cette laine qui gratte que la mère d'Allina, sa femme de chambre, lui avait tricoté une fois. Il l'avait gardé, mais jamais porté. Cette horreur traînait dans un de ses multiples coffres.

Enfin, le café arriva. Sans une discussion animée, l'attente semblait désespérément longue, malgré la vigueur que semblait démontrer le serveur. Le liquide noirâtre qui lui fut présenté aurait pu lui convenir, s'il n'avait pas été dans une tasse à l'évidence ébréchée, ou pire encore, mal lavée. Sans compter que quelque chose semblait flotter dedans.

Krow ne savait absolument pas comment se faisait un café. C'était le travail du personnel de maison, et il ne s'était jamais penché sur le sujet. Aussi, la notion de marc de café lui était complètement inconnu. La chose qui flottait et coulait dans sa tasse était pour lui de la terre, ou du sable. Il retint à grand peine une grimace de dégoût : buvaient-ils vraiment ça ?

Du bout des doigts, il souleva la tasse bouillante, examinant le liquide sombre comme un chat découvrant un nouvel objet dans sa maison. Le nez un peu en avant, reniflant discrètement l'odeur, il n'avait plus du tout l'attitude d'un noble, mais plutôt d'un imbécile devant une réalité jusque là inconnue.

Du bout des lèvres, il goutta le café, et manqua de la recracher de douleur et de dégoût. Trop chaud. Trop amer. Et un peu de cette poudre était passé. Se contrôlant du mieux qu'il pouvait, il posa la tasse sur la table, et n'y retoucherai plus du tout. Comment pouvait-on avaler pareil breuvage ? Ou était le sucre pour l'adoucir, le lait pour l'éclaircir. Et par les Six, pourquoi servir cela dans un objet aussi sale ?!

Il était à deux doigts de courir jusque chez lui pour retrouver son havre de paix et de bon café. Mais cela aurait pu donner une très mauvais impression, chose qu'il ne tenait pas à générer. Au mieux, il essayait de s'adapter. Observant la tasse et la poudre flottant dedans, il tâchait de ne pas paraître trop... différent. Poli, en tout cas.

Sa gêne fut encore pire lorsque la jeune femme prit la parole. Sur le coup, il s'intéressa immédiatement à la conversation, espérant trouver là un échappatoire à sa situation déplaisante. Mais au final, se fut pour se retrouver dans une situation bien pire encore.

Il n'aurait pas cru que son habituel mensonge, celui de son nom qu'il détestait tant, aurait pu transparaître alors qu'il s'en était presque fait son véritable nom. mais au moins, le nom de Soulmancer n'était pas parlant, contrairement à celui de son père, qu'il était sensé porter.

Confiance ? Non, il n'en avait aucune. En fait, Krow n'avait confiance qu'en lui-même. La tromperie faisait partie de son quotidien, la méfiance d'autrui allait donc de pair avec son mode de vie. Il n'avait nullement l'intention de lui révéler son véritable nom, même si ses origines étaient à peu près percées à jour.

Il eut un sourire un peu bête, ne sachant trop par quoi réagir à ces remarques désobligeantes.


"C'est si évident que ça ? Il va falloir que je m'améliore. Mais pour tout vous dire, je préfère cette appellation, ne vous déplaise."

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Sam 30 Avr - 23:54

[ Je m'excuse pour le retard, mais je me rattrape sur le contenu je crois smiling ]

Estildra ne dit plus rien pendant quelques instants, consciente qu’elle allait sans doute un peu trop loin. Qu’est-ce qui lui permettait de juger cet homme qu’elle ne connaissait pas, sur de simples détails, sur de stupides préjugés ? Au fond, elle savait que ce n’était pas son tempérament habituel. Mais la noblesse… La noblesse, rien que le mot lui arrachait de désagréables frissons. Et la renvoyait tant d’années en arrière, lui refaisait vivre les scènes terribles de son passé, lui rappelait tout ce qu’elle avait perdu. La constat de l’échec est douloureux, surtout quand la peine qui s’ensuit est si lourde. La demoiselle avait sans doute traité cet inconnu comme s’il était, en ce moment même, la noblesse incarnée. Mais à y réfléchir, s’il portait un faux nom et désirait conserver le véritable secret, n’était-ce pas un indice de sa volonté d’être comme tout le monde ? Le noble de base ne serait jamais entré dans cette taverne, sous aucun prétexte. Si celui-ci s’y trouvait en ce moment, c’est qu’il n’était pas n’importe quel noble. Probablement l’un de ceux qui ne s’assume pas tel qu’il est. Comme elle, peut-être. Mais au fond, elle n’avait jamais été noble, elle avait toujours été étrangère à ce concept, et de plus, rien ne prouvait qu’elle en était une. C’était seulement une partie d’elle-même, bafouée et refoulée, parce que son seul désir était de découvrir qui elle était réellement. Et elle était prête à entendre tout et n’importe quoi à son sujet, mais certainement pas qu’elle était une noble, à cent pour cent. Elle ne pouvait imaginer que tout en elle venait de là, de ces coincés détestables égocentriques et mégalomanes de nobles pourris jusqu’à la moelle. N’importe quoi, mais pas ça.
La jeune fille avais fini son café. Elle le garda un moment entre ses mains, comme pour s’y accrocher, tant elle s’était égarée dans ses pensées. Sa haine des nobles, sa peur de ne plus retrouver ceux qui lui étaient chers, sa quête, sa fuite… Pourquoi la vie se devait-elle d’être si compliquée ? Et pourquoi ses problèmes personnels la conduisaient-elle à être si impolie, voire provocatrice face à des inconnus qui ne lui avaient rien demandé ? Elle se mettait des baffes invisibles à y penser.
Les larmes tentèrent de s’échapper de ses yeux pour rouler sur ses joues, symbolisant sans doute sa peur, sa tristesse, son impuissance à la fois. Mais elle les retint, et pas un indice de son ras-le-bol ne transparut aux yeux extérieurs. C’était pour cela qu’elle était le plus forte. Paraître. Et au fond, dans cette manière de mentir, de jouer avec l’apparence, n’était-elle pas une noble plus que quiconque, évoluant constamment dans le mensonge et la fausseté ? Sans doute.
Elle finit par poser la tasse, mais d’une telle brutalité que la tasse rencontra trop vite le rebord de la table et explosa violemment. Pas un seul des pochtrons de l’auberge ne réagit, mais le patron accourut, affolé, surpris, attendant une explication. Il ne semblait pas énervé, car il ne devait pas la considérer comme une de ces tarées alcooliques qui prenaient à cœur de mettre un peu d’ambiance. Non, si elle avait cassé une tasse, c’est que quelque chose clochait. C’est qu’il y avait un problème. Il dut sans doute lui poser la question, mais Estildra n’entendit pas. Elle avait le regard flou, ailleurs, et des sueurs froides la traversaient, lui brûlant le front. Le tournis la prit un instant, mais elle réussit à se contrôler, à se calmer, et à prononcer quelques mots mal assurés au patron inquiet :

-Manque de sommeil, mais je… vais bien.

Elle essaya de se lever mais trébucha, manquant de s’écrouler au sol. Mais elle réussit au dernier instant à se rattraper à la table qui faillit valdinguer, renversant le café de son voisin par accident. La jeune fille ne sentit plus grand-chose dans les secondes qui suivirent, mis à part des bras la soutenant, la replaçant sur sa chaise tant bien que mal. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, c’était le patron qui la regardait, alerte.

-Ça va bien m’dame ?

Piquée dans sa fierté d’avoir à ce point l’impression d’être une bête de foire - les regards étaient tournés vers elle - Estildra abusa de son don pour rétablir un équilibre normal dans son esprit. Et tenta de comprendre ce qui l’avait poussé à faire ce malaise… La fatigue ? Cela faisait bien une semaine qu’elle n’avait pas passé une nuit complète. Et qu’elle courrait, fuyait, le cœur affolé et l’esprit habité de peurs imparables.

-Oui ça va… Je manque juste un peu de sommeil.
-Pouvez dormir m’dame si vous voulez. C’t’ une auberge ici.
-C’est gentil, sourit-elle. Mais je n’arriverai pas à dormir avant d’avoir… Pris un bon repas.
-Oh si c’ n’est que ça. J’vous ramène la carte m’dame
.

Clin d’œil de la part du patron, enfin rassuré. Auquel elle répondit d’un sourire poli, puis essuya la sueur de son visage du revers de sa manche. Et regarda son voisin. [ Je n’empiète pas sur tes actions donc tu peux avoir fait ce que tu veux en attendant ^^ ] Que devait-il penser en ce moment… Se disait-il qu’en plus d’être prétentieuse, provocante, asociale et agressive, la jeune inconnue qui lui faisait face était sacrément bizarre ? Un sourire amer traversa son visage à cette idée. Elle prit à cœur de rétablir la situation, ouvrit la bouche pour s’expliquer mais le patron revint, apportant le menu.

-Voilà m’dame… Monsieur ? Vous prendrez aussi à manger n’est-ce pas ? Pour le plat du jour il est marqué derrière, parce que c’est qu’une appellation, on a pas tous les moyens de faire dans le varié tous les jours, comprenez m’sieurs dames.
-Aucun problème, merci, répondit Estildra.
-Ça ira m’dame ? Vous allez pas nous refaire de malaise ? S’amusa le patron.
-Vous inquiétez pas, j’ai juste besoin de manger un peu
.

Après un bref coup d’œil à la carte qui lui permis de constater que rien ici ne semblait appétissant, mais que malgré tout elle mourrait d’envie de tout engloutir tant elle avait faim, la jeune fille s’en désintéressa et la posa sur la table face à elle. La tasse à café du dit Krow était vide, et seule la tâche du café renversé subsistait, souvenir flou de son récent malaise.
Comme le patron venait de regagner sa cuisine, la jeune fille aux cheveux violets eut la sensation qu’il était temps d’apporter quelques explications à son voisin de table. Mais au moment de commencer à parler, elle se rendit compte qu’elle ne savait ni quoi dire, ni par où commencer.

-Excusez-moi pour le café. Vous n’aviez pas vraiment l’air de l’apprécier, mais c’est tout de même de l’argent gâché. Par ma faute. Je vous le paye si vous voulez.

Elle se passa une main dans les cheveux pour se trouver une contenance. Cela n’arrivait pas souvent qu’elle cherche ses mots. Cela n’arrivait pas non plus souvent qu’elle dise la vérité.

-Voilà. Je, cela fait quelques jours que je marche un peu n’importe où, sans savoir où je vais. Je ne dors presque pas… C’est pour ça que je me sens si mal. C’est pour ça aussi que j’ai été un peu agressive, pour être honnête je n’ai plus confiance en personne. Et c’est aussi parce que je déteste les nobles. Enfin… Pas vous. La noblesse, enfin je déteste le concept. Mais je n’ai rien contre vous. Je suis désolée, encore désolée de vous gâcher votre matinée avec mes problèmes, vous devez avoir d’autres choses à faire…Enfin j’imagine. Je ne sais pas trop ce que je fais là, pour être honnête. Mon esprit s’est, comment dire, fermé il y a quelques jours, je n’arrivais plus à réfléchir correctement tant j’étais fatiguée, tenaillée par la peur. Donc j’ai simplement suivi mon instinct. Et il m’a conduit dans cette taverne, en face de vous. Cela veut donc dire que vous êtes la clef… La clef de… Aaaah !

Estildra s’écroula au sol sans comprendre. Par réflexe, elle porta ses doigts à l’endroit qui la faisait souffrir, son épaule, et les ramena vers elle couverts de sang. Malgré la douleur elle réussit à rouler sur le parquet pour éviter une seconde flèche, qui frôla sa tête de peu. Tournant la tête vers ses assaillants elle eut le temps de deviner deux grandes silhouettes, toutes vêtues de noir armées d’arbalètes. Les yeux de la jeune fille s’animèrent et, étrange coïncidence, la porte de l’auberge se referma violemment sur les deux intrus qui furent envoyés dans les airs par le choc. Le temps qu’il revienne à l’assaut, la jeune fille avait réussi tant bien que mal à se relever, et se retourna vers Krow, le regard décidé :

-Il faut qu’on sorte d’ici… Ou vous voulez me prêter main forte ?

La porte se fracassa violemment, et les deux silhouettes pénétrèrent à nouveau dans l’enceinte de l’auberge, créant le désordre chez les ivrognes qui commencèrent à se battre les uns avec les autres. Sans leur prêter attention, les intrus bandèrent leur arcs aux flèches qu’Estildra savait innombrables, et visèrent la demoiselle ainsi que l’homme qui lui faisait face, qu’elle avait malgré elle entraîné dans une sale affaire. Mais passée la peur de périr, passée la peur de ce combat qu’elle avait su inévitable et que si elle l’évitait, n’en entraînerait que de nombreux autres ; la jeune fille sentit son sang d’elfe se réveiller en elle, battre dans ses tempes et lui redonner la forme et le goût de la victoire. C’est donc sans attendre la réponse de Krow qu’elle arracha un pied de table - faisant définitivement valdinguer la tasse de café - et qu’elle se livra dans une bataille contre l’un des deux assaillants. L’autre orienta sa flèche en direction de l’homme aux cheveux verts, attendant peut-être de sa part le même genre de riposte.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 2 Mai - 15:02

[ 'faut savoir arrêter sa plume aussi ^^' ]

Quelle étrange femme...

C'était la réflexion que ce faisait Krow tandis qu'il tâchait de boire l'immondice qu'on lui avait servie. En fait, il aurait donné n'importe quoi pour ne plus y toucher de sa vie, mais la politesse (et le prix) imposaient de le boire entièrement. Au moins, ce breuvage infect avait l'avantage de réveiller même un mort. C'était sûrement de là que les paysans devaient tirer leur force pour faire leur travail éreintant.

La jeune femme resta silencieuse un moment. Il ne savait pas trop pourquoi, mais elle semblait le détester pour quelques raisons que ce soit. Puis des événements peu communs s'enchaînèrent. D'abord, elle cassa sa tasse. Cette simple vision fit frisonner d'horreur le mage : il l'imaginait faire la même chose avec ses os, et en conclut rapidement qu'il ne valait mieux pas être son ennemi. Les yeux grands ouverts, il regarda la situation qui suivit : la panique du barman, les allées et venues de la jeune femme qui était visiblement dans un très mauvais état de santé.

Elle tâcha de rattraper la situation et son attitude précédente devant un Krow qui ne savait clairement plus où se mettre, ne sachant s'il devait craindre son état de santé ou pour sa propre vie. Décidément, le petit peuple avait des attitudes très étranges. N'y avait-il personne de normal en ce bas monde ?

Les choses semblèrent se calmer lorsqu'elle présenta des excuses et exposa sa situation. Il ne comprenait pas bien pourquoi elle se livrait ainsi, mais mit cela sur le compte de la fatigue dont elle parlait. Elle parlait par énigmes, et il ne saisissait pas la moitié de ce qu'elle disait. Ceci étant, il n'avait nullement envie de rester plus longtemps avec cette folle. Soudain, ses appartements et sa prison dorée lui manquaient terriblement, et il prévoyait vraiment de partir au plus vite.

Le destin ne le permit pas. Alors qu'elle parlait, un bruit de mouvement de vent se fit entendre. Bien significatif pour lui, qui pratiquait le tir à l'arc sportif depuis sa plus tendre jeunesse, art transmis par les familles nobles comme le combat à l'épée, même s'il n'avait clairement jamais fait preuve d'assiduité à ces sports. La jeune femme s'écroula, et il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre ce qu'il se passait.

Il se leva d'un coup, et poussa un petit cri très aigu lorsqu'une seconde flèche passa à un cheveux de son flanc, passant par on ne sait quel miracle entre sa hanche et sa main sans causer de dégâts. Tel phénomène n'avait jamais lieu deux fois, et le mage se jeta aussitôt à terre, terrifié.

La porte se referma d'un coup sur les agresseurs. Croyant le danger passé, le mage se leva de nouveau, mais ce fut pour assister à la seconde entrée, plus fracassante, de ces hommes armés. Autant dire qu'il n'écouta pas un traître mot de ce que dit la jeune femme. La seule chose à laquelle il pensa fut à se cacher. Mais ils le trouveraient, quoi qu'il arrive, et ils avaient visiblement l'intention de s'en prendre à lui aussi.

Pourquoi avait-il eut cette idée saugrenue en tête ?! Un effort, un peu d'imagination. Dans un cas comme celui-ci, il préférait se faire mal que passer l'arme à gauche. Sous la pulsion de son imagination et sous son appel, la créature se manifesta.

"Chimère !"

Ce qui apparut ne fut pas moins qu'une énorme chien à deux gueules semblant couvert d'une énorme armure de plaques naturelles, aux yeux de serpent, dont la gueule semblait enflammé, et dont les trois queues se terminaient en un énorme dard suintant de poison mortel. Autant dire que pareille vision masquait largement les clients de l'auberge, et était à même de provoquer une belle panique. En revanche, elle tirait dans les forces magiques de Krow de façon si forte qu'elle générait chez lui une douleur intense.

Plié en deux, il tomba au sol. C'était insoutenable. Combien de temps tiendrait-il avec ce genre de chose ? Comme quoi, ses instants de panique n'étaient pas les meilleurs pour sa santé non plus. Soutenant autant que possible sa douleur, il se releva difficilement, et tendit sa main à la jeune femme, oubliant que sa blessure bloquait sans doute son bras.

"On ferait mieux de ne pas rester ici !"

Il sentait déjà le picotement significatif autour de lui. La Barrière faiblissait, et avec elle, la finalité de son existence. C'était hors de question, ils devaient faire au plus vite.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Ven 13 Mai - 19:16

Durant toute sa petite matinée face à l’inconnu aux cheveux verts qui se disait répondre au nom de Krow, la demoiselle n’avait cessé de penser à ses amis, à cette peur intense qu’elle détestait ressentir et qui la prenait lorsqu’un être cher était en danger - peur qu’elle ne ressentait jamais pour elle-même, mais qu’elle ne pouvait contrôler lorsqu’il s’agissait d’une personne à qui elle tenait. Tout ce qu’avait pu dire cet inconnu était passé à la trappe. Elle se rappelait surtout avoir eu le tournis, et un sérieux mal de tête. Vaguement aussi, les allées et venues agaçantes d’un serveur. Son esprit lui semblait dangereusement embourbé, comme si une force extérieure la privait de ses capacités à réfléchir. Tout passait à travers elle, rien ne l’atteignait. Rien d’autre ne comptait plus pour elle que de revoir ceux qu’elle aimait. Était-ce cela, l’amitié ? Une valeur qu’elle avait fui toute sa jeunesse, par peur que l’on puisse un jour faire chanter l’espionne qu’elle était - la forcer à donner d’intéressantes informations en échange de quelques vies sauvées.
Mais à présent, elle se sentait revivre. Ses longues oreilles pointues dépassaient de sa longue chevelure violacée, rappelant à tous ses origines d’elfe batailleur, ses veines palpitaient d’un souffle nouveau, et son esprit lui semblait soudain terriblement clair. Oui, elle était en train de se battre. Et ça la revigorait. Enfin, elle tenait ceux qui avaient emmenés ses amis. Enfin, elle cessait de fuir. Enfin, la partie devenait intéressante. Enfin, elle avait la possibilité de faire pencher la balance en sa faveur.
La demi elfe aux cheveux qui voletaient dans le vent abattit l’énorme bout de bois - anciennement pied de table mais qui à présent servait d’arme - sur la tête masquée de l’un des assaillants. Il s’écroula. Sans plus attendre elle glissa la main vers son masque, espérant une réponse satisfaisante à ses attentes… Mais la main de celui qu’elle croyait assommé la saisit, et l’envoya valdinguer au sol. Elle roula sur le côté pour éviter une flèche que l’inconnu maniait à main nue, et se releva pour lui faire face à nouveau. Le manège dura une minute à peine, le combat n’eut le temps que de commencer ; car le deuxième assaillants lâcha un hurlement d’effroi, ce qui fit tourner les deux têtes en sa direction.
Estildra n’en revenait pas. Devant elle, une sorte d’énorme chien à deux gueules et aux queues de serpent avait envahi l’auberge, transformant ce lieu plutôt calme en une parcelle de chaos, un avant-goût des enfers. C’était bel et bien une chimère, il lui était déjà arrivé d’en voir lors de ses missions, mais jamais dans un tel lieu, sans aucune raison particulière… D’où venait-elle ?
Son regard croisa celui de Krow, qui semblait souffrir le martyre dans un coin de l’auberge. Elle comprit qu’il s’agissait de son apparition, son moyen de défense face à ces intrus. Et comme son cœur se serra de voir un inconnu souffrir par sa faute, elle accourut vers lui, oubliant les deux assaillants qui reculaient face à l’imposante créature dont les gueules semblaient enflammées. La demoiselle ne savait pas ce qu’elle était sensée faire, après tout cette créature lui était peut-être destinée à elle aussi, comme une façon de lui dire « dégage, et arrête de m’attirer des ennuis » , mais elle fit de son mieux pour l’aider à se relever comme il lui tendait la main. Puis il énonça une phrase de toute logique, comme quoi ils feraient mieux de ne pas s’attarder dans le coin - ce qu’elle acquiesça aussitôt.
La jeune fille hésita une demi seconde, essaya de visualiser le patron autour d’elle pour lui demander des informations sur une plausible sortie de secours - mais il semblait avoir disparu dans le capharnaüm ambiant. Concluant qu’ils n’avaient aucune chance si elle ne donnait pas un peu d’elle-même, et s’en remettant notamment aussi sur le hasard et le karma, Estildra exerça une légère pression sur la main de Krow et ferma les yeux, fronçant les sourcils. L’alentour se floua précipitamment, et une nuée de flèches qui se voulait les atteindre ne percèrent que le vide, car la chevelure verte et celle violette disparurent soudainement du champ de vision de toute personne présente dans l’auberge.
Estildra connut une chute assez rude, s’échouant sur un sol de cailloux à quelques mètres de l’auberge, et Krow ne lui facilita pas la tâche en lui tombant dessus. Elle étouffa un cri de douleur, elle venait de se casser un bras. Mais au-delà de ça, elle était assez fière de sa première évasion par déplacement corporel, surtout qu’elle l’avait effectué dans l’urgence et avec un deuxième corps.

-Bon levez-vous s’il vous plait… Il faut qu’on parte d’ici, ils vont nous retrouver vite parce qu’il savent de quoi je suis capable.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Jeu 19 Mai - 13:29

La surprise n'était pas bonne conseillère pour Krow. La téléportation soudaine qu'il subit, le changement de paysage et d'ambiance sonore le déstabilisa complètement, et il perdit sa concentration. Au moment où il atterrit lourdement sur la demoiselle sans savoir comment il en était arrivé là, Chimère disparut immédiatement, laissant tout de même derrière elle les dégâts qu'elle avait causé, et la peur encore latente de l’immondice qui était apparue.

Perdu, apeuré et désorienté, il bascula sur le côté pour ne pas imposer plus son poids à la jeune femme, et se releva précipitamment. Cette situation le dépassait et la perspective de mourir n'avait aucun attrait à ses yeux. Ce monde était-il fou ?

La douleur due à son invocation lui transperçait encore le crâne et les membres, et des courbatures le parcouraient comme de très courtes paralysies aux picotements semblables à des sueurs froides. Autant dire qu'il n'était pas en état de courir vraiment tant le contrecoup était fort. Il serait incapable d'invoquer Chimère pendant un moment, et il ne réitérerait pas ce genre d'exploit de sitôt.

Bien que paniqué, il sur réagir promptement à la proposition on ne peut plus de circonstances de la jeune femme, et lui saisissant son bras valide, il se mit à courir dans les ruelles, tâchant de la traîner derrière lui, n'ayant pour l'instant aucune considération pour sa propre douleur ou celle de la jeune femme.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Ven 10 Juin - 9:11

gfgftjvqa5

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mar 14 Juin - 12:34

Désolée, complètement zappé de répondre. 5654ytf
Je répond au plus vite. ^^'

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mer 6 Juil - 11:37

grdgrttd

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mer 13 Juil - 19:29



Se mordant les lèvres pour supporter la douleur de son bras cassé, Estildra courrait tant bien que mal à la suite de Krow. Habituellement, son corps aurait pu lui permettre de largement le dépasser et même de courir une dizaine de fois plus vite, mais la téléportation qu’elle venait de provoquer avait eut pour conséquence d’atténuer considérablement sa force physique. Son cœur battait la chamade, et ses cheveux lui barraient le visage - ça lui apprendrait à ne pas les attacher ; mais elle ne disait rien, se contentait de courir tout en laissant son esprit s’activer à la recherche d’une idée, d’une solution à tout ça. Elle se prit un instant à remarquer qu’elle ne faisait même plus attention au chemin, se laissant guider par cet homme qui pourtant n’était qu’un inconnu. Serait-ce un signe ? Son instinct l’avait d’ailleurs attirée dans cette auberge pour une raison précise, qui n’était autre que le rencontrer. C’était donc une preuve qu’elle pouvait, et se devait même de lui faire confiance.
D’ailleurs, si elle ne lui faisait pas confiance, elle ne pouvait plus faire confiance à personne.
Soudain, la réalité l’arracha à ses pensées, lorsqu’elle trébucha sur une pierre au sol, et manqua de s’effondrer. Sa main toujours soutenue par Krow lui permis de rester debout, et elle se releva immédiatement. Réveillée par le choc, elle perçut des cris dans son dos, tourna la tête et put apercevoir au loin, les deux hommes masqués qui la poursuivaient.
Et qui se rapprochaient.
Cette vision lui donna davantage de force, et elle déploya sa vivacité naturelle pour gagner un peu de terrain, dépassant Krow et le menant à son tour pour qu’il conserve son rythme. Il ne fallait pas qu’ils les rattrape. Pas maintenant. En fait, il valait mieux qu’ils ne les rattrapent jamais. Mais dans le pire des cas, elle préférait leur retomber dessus plus tard, quand elle serait en l’état de les affronter.
Finalement, elle trouva ce qu’elle cherchait. A leur gauche se profilait une petite ruelle, dans laquelle semblait se dérouler un marché. Il y avait du monde, un monde fou ; ils seraient impossible à repérer. Et de plus, l’ennemi pouvait attaquer dans un lieu clos, pas dans une foule. Trop de témoins.
La jeune fille aux cheveux violets indiqua la direction du chef à son compagnon d’infortune, et elle tourna dans la ruelle, l’entraînant à sa suite. Dès lors, elle les perdit dans la foule en usant de sa démarche de félin, se faufilant au milieu des gens.
Lorsqu’ils arrivèrent devant un étal de fruits divers, la demoiselle stoppa enfin sa progression et se retourna vers Krow.

-Ici, nous serons en sécurité.

Elle n’attendit pas de réponse, se tourna vers la vendeuse et commanda tous les fruits qu’elle trouvait appétissants. Puis de la manière la plus naturelle possible, elle demanda :

-A quelle heure se termine ce marché ?
-Oh, vers onze heure, c’est-à-dire…

Elle jette un œil à sa montre.

-D’ici une vingtaine de minutes.
-Bien, merci beaucoup.

Estildra continua d’avancer dans la foule, luttant parfois contre les gens qui arrivaient à contresens pour pouvoir avancer. Elle sentit soudain qu’elle lui devait des excuses.

-Ah, au fait, désolée de vous avoir embarqué dans tout ça…

Avec une moue hésitante, elle lui proposa un fruit.

-Le problème c’est qu’à mon avis, vous deviez y être embarqués. Vous devez sans doute penser que je suis folle, depuis tout à l’heure. Malheureusement, non. J’ai juste quelques problèmes, et il est probable que vous puissiez m’aider à les résoudre. Mais ne me demandez pas comment, je n’en ai aucune idée…

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 18 Juil - 11:19

Le danger était passé. L'adrénaline redescendait. Et avec elle, la colère commençait à monter : le noble détestait se retrouver dans des situations périlleuse qu'il n'avait pas engendrées. Encore moins après la douleur qui lui nouait toujours le ventre. Pendant un instant, il crut que ses entrailles allaient se déchirer et se déverser sur le sol pendant qu'il verrait la fin de son existence s'écouler devant ses yeux.

Heureusement pour lui et pour la santé d'esprit de son entourage, cela n'arriva pas. Le discours de la jeune femme ne l'aida toutefois pas à ce calmer. Il ignorait qui étaient ces hommes, mais il comptait bien leur faire payer, quelle que soit la façon. Et il avait déjà une petite idée de comment faire.

Le mage tâcha, en jetant un œil discret par dessus la foule, de repérer leurs agresseurs. Les deux larrons ne semblaient pas tentés par l'idée de provoquer une débandade, ou de se faire trop remarquer. Mais ils surveillaient les lieux. S'ils les voyaient, nul doute qu'ils devraient fuir de nouveau.

Krow se pencha au possible pour qu'il n'aperçoivent pas sa chevelure colorée. Il y avait un moyen. Il fit signe à la jeune femme de se taire. Sa théorie du destin ne lui plaisait pas, et il n'en avait cure : il était seul maître de son destin. Se glissant à travers la foule, il commença à remonter vers eux, toujours caché derrière quelqu'un. Le premier qui passerait à portée aurait une petite surprise. Mais par sécurité, il chuchota à la jeune femme de ne rien faire, quoi qu'il arrive. Au mieux de fuir, sinon de rester inactif. Il avait son idée sur la façon de leur faire payer.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Ven 29 Juil - 23:01

Lorsque l’homme à la chevelure verte avait interrompu Estildra pour la faire taire, cette dernière avait tout d’abord manifesté de la surprise. Une partie d’elle ne supportait pas qu’on lui dise ce qu’elle avait à faire, tandis qu’une autre était intriguée par la réaction de cet homme qu’elle ne connaissait que depuis une vingtaine de minutes. Pourquoi se taire dans une foule où tout le monde hurlait ? Ils passeraient davantage inaperçus à se faire comme tout le monde… Mais la demoiselle n’insista pas sur ses opinions car elle sentait que Krow savait ce qu’il faisait. Elle garda donc le silence et le suivit, imitant ses gestes en bonne élève. Quand elle comprit qu’il voulait retourner vers leurs assaillants pour leur flanquer sans doute une bonne leçon, elle se braqua. Saisit le bras de l’homme à la chevelure verte.

-Hors de question qu’on y retourne ! Suivez moi plutôt…

Elle l’empoigna et tâcha de le faire dessiner un demi tour dans la foule compacte, afin qu’il la suive. Mais il semblait décidé à se venger, alors que cela n’était pas nécessaire. A ses yeux, ils n’avaient pas les forces requises, et de plus, lorsque ces deux hommes seraient hors d’état de nuire, on lui en enverrait d’autres, plus nombreux et plus dangereux, jusqu’à ce qu’elle cède, se laisse capturer… Et ça, c’était inconcevable.
Mais Krow semblait ne pas apprécier tellement sa compagnie, il n’avait sans doute pas envie de fuir une fois de plus avec une folle qu’il ne connaissait pas ; ce qu’elle pouvait très bien comprendre. Il visait donc d’offrir une bonne correction à ces inconnus, pour être enfin tranquille. Et Estildra eut un léger flash dans sa tête, lui rappelant la chimère qui l’avait éblouie quelques minutes auparavant. Si cet homme en avait d’autres dans le genre, elle se montrait finalement dans sa partie elfique, c’est-à-dire combative et curieuse. Si elle pouvait avoir un aperçu du savoir faire de cet homme, elle en apprendrait peut-être plus sur la raison qui l’avait mené vers lui…
La jeune filles aux cheveux violets avait abandonné ses fruits dans le panier d’un inconnu, avant de suivre Krow. Mais pas comme précédemment, cette fois elle le suivait de loin, en gardant le recul nécessaire pour assister en spectatrice à une plausible nouvelle apparition incroyable, tout en conservant suffisamment peu de distance pour lui venir en aide si besoin. Quelque part, Estildra faisait confiance à son instinct, qui l’avait mené ici, avec cet homme. La raison était peut-être sous ses yeux, imminente …

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 1 Aoû - 11:19

Krow n'avait cure de la jeune femme, ni de ses envie de revenir en arrière. Tout le long de son cheminement, il avait refusé de faire demi-tour, se contentant d'avancer en silence. Enfin, il arriva à portée des deux hommes. Encore masqué dans la foule, il allait pouvoir agir. Un simple contact suffirait. Il fallait les attirer vers lui. Sortir de la foule risquait d'être dangereux.

Il recula un peu, suffisamment à quelques personnes d'eux, et se releva d'un coup, se mettant bien en vue, et faisant de grands signes aux agresseurs. Dès que ceux-ci le virent, il replongea dans la foule. Les malfrats se frayèrent un chemin pour retrouver l'homme qui venait de les narguer, leur ego démesuré aidant à les attirer dans un pièges dont seul Krow avait conscience. Dès qu'ils arrivèrent à portée, il se jeta littéralement au sol, attrapant leurs jambes respectives.

C'était gagné.

ils avaient bien senti le contact mais ne pouvaient être capable d'agir. D'un seul coup, ils firent demi tour, sans explication logique, comme s'ils étaient persuadés d'avoir fait fausse route. On put les voir se précipiter vers la ruelle, comme s'ils y avaient vu quelque chose qu'ils tenaient à détruire. La même tête que lorsqu'ils les poursuivaient.

Korw se lança à leur suite, ne prêtant que peu d'attention à la présence de celle qui l'avait mit dans l'embarras. Son regard était étrange. la couleur s'était perdu, quasi-vide, et pourtant, il semblait y voir parfaitement. il bouscula quelques passants pour se glisser, mais cette habitude était assez ancrée dans les foules pour que personne n'y prêtasse attention.

Enfin, ils arrivèrent dans la ruelles, et tournèrent soudainement à droite. Là, ils cessèrent de bouger, semblant chercher quelque chose. Lorsque Krow arriva derrière eux, ils ne semblaient absolument pas avoir conscience de sa présence.

La magie était en action. Krow leur faisait vivre ce qu'ils cherchaient à vivre, et doucement, sûrement, il leur réservait un de ses meilleurs crus. L'attitude de l'homme jusque là maladroite et gentillette était devenue dure, la colère montant dans l'être, la vengeance en pleine consommation.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Dim 7 Aoû - 13:54

Estildra avait suivi la scène des yeux, sans donner aucune impression de surprise ; mais celle-ci se lisait dans ses yeux. Se serait-elle attendue à quelque chose de ce genre ? Ses yeux de lynx avaient vu l'homme aux cheveux verts disparaître dans la foule, aux pieds de leurs poursuivants. Et quelques secondes plus tard à peine, ces derniers avaient rebroussés chemins sans aucune raison logique, abandonnant là celle qu'ils poursuivaient pourtant depuis des jours entiers. La jeune fille se fit bousculer par plusieurs personnes à qui elle bloquait le passage, en restant ainsi figée, perdue dans ses pensées ; dont un homme de forte carrure qui l'envoya violemment au sol, visiblement agacé par l'obstacle qu'elle était. Elle était agile, elle se releva d'un bond ; mais ce laps de temps fut suffisant pour perdre Krow de vue, qui avait visiblement disparu dans la foule. Bien décidée à ne pas perdre son sang froid, la demi-elfe s'extirpa de la foule, guettant les suiveurs et cherchant Krow du regard. Comme nuls n'étaient là, elle fit ce qu'elle savait faire le mieux... Elle ferma les yeux, visualisa l'inconnu à la chevelure verte.
Il était de l'autre côté de la ruelle, près de ses agresseurs, qu'il avait suivi en tournant à droite. Comme il était tout près, il lui avait été possible de le visualiser, et la demoiselle se glissa à l'extrémité de la ruelle pour le rejoindre, tout en restant en arrière, en retrait, cachée derrière un pan de mur. Krow était là, elle le voyait de dos, tout comme les deux hommes masqués. Mais si elle ne voyait pas ses yeux, elle sentait dans sa posture, dans son maintient que quelque chose en lui avait changé. Ce qui l'emplissait d'intérêt et de curiosité, ainsi qu'une profonde méfiance. Qui était donc cet homme, en fin de compte ?
Elle remarqua que les deux hommes ignoraient totalement la présence de l'inconnu aux cheveux verts. Comme s'ils étaient... Estildra ne trouva pas de mot, refusant d'utiliser manipulés, ou contrôlés. Mais c'était sans doute ça. Elle se trouvait devant un être au grand pouvoir, comme elle avait pu le constater précédemment devant la chimère. Son instinct n'était donc pas mort, bien au contraire, au plus haut de sa forme.
La demoiselle à la chevelure violette ne bougea pas d'un pouce, décidée à tirer au clair cette situation étrange, à laquelle elle faisait face. C'était sans compter sur un homme derrière elle qui l'aborda. Elle ne l'avait pas remarqué au début, trop absorbée par la scène.

-Mademoiselle, vous avez laissé tomber vos fruits dans mon panier... J'ai pensé courtois de vous les rapporter.
-Merci, mais pour être honnête je voulais m'en...

Estildra buta sur ces paroles, ayant levé le regard et n'en revenant pas de ce qu'elle venait de voir. Les grands yeux gris bleus, le visage narquois, un brin supérieur...
Elle lui tomba dans les bras.

-Eziel !
-Ma douce, c'est un plaisir de te revoir, sourit-il.
-Comment t'es-tu enfui ? Je n'en reviens pas de te voir...

L'elfe allait répondre, lorsqu'il vit la scène qui leur faisait face. Un homme visiblement dangereux, les cheveux verts - couleur étrange et peu seyante - et menaçant visiblement deux inconnus qu'il suivait par derrière. Ni une ni deux, Eziel sortit son sabre et se jeta sur l'homme sans attendre qu' Estildra lui donne ses explications.
L'elfe attrapa l'homme par sa chevelure verte et le souleva sans effort, plaçant son sabre le long de son cou.

-Stupide chose à chevelure étrange, donne moi une bonne raison de ne pas te pourfendre sur le champ ; est-ce toi qui cause des malheurs à ma douce ?

Estildra sortit de sa cachette.

-Lâche le, stupide chose écervelée que tu es ! Tu te trompes d'ennemi !

Mais Eziel, borné qu'il était, garda son arme sur l'intrus, attendant qu'il lui réponde.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 8 Aoû - 8:10

Il y avait peu de choses que Krow détestait. L'une d'elle était de se trouver en danger sans raison. L'autre, qui avait le don de le mettre hors de lui, était d'être pris par surprise lorsque qu'il manipulait les rêves. Sous la surprise, il manqua de perdre le contrôle et sortir les deux agresseurs de leur rêve éveillé.

Dans les yeux du mage se dessinaient une colère noire et froid. Il se retint au bras du nouvel arrivant de la main droite, tandis que de l'autre main, il saisissait dans sa poche un éclat de miroir, en forme d'éléphant, finement taillé. Enfin, ce qu'il en restait, car il était brisé en trois fragments. L'effet serait moins intéressant. Et cette constatation ne fit qu'accentuer sa colère.

"Je t'interdis... de me toucher...."

Sa voix était beaucoup plus froide que plus tôt, ses dents grinçant sous l'effet de la colère. La vision de l'homme qui le tenait se troubla soudainement. Il le tenait, mais le risque restait présent. Comment le faire lâcher ? Le considérant comme un homme dangereux, il avait exclu la jeune femme du rêve éveillé, mais ne pouvait s'effacer sans soulever le doute qui mènerai au réveil.

Les agresseurs, en revanche, s'y trouvaient bien. On pouvait voir un double parfait de Krow, semblant sortir d'endroits improbables, et eux continuaient de courir après sans prêter gare aux autres. Cette vision n'était bien entendu pas perceptible pour la jeune femme, qui elle, était bien éveillée. En revanche, elle pouvait voir le mage lui faire un signe pour venir le sortir de ce pétrin, bien que l'homme ne puisse plus, désormais, avoir conscience de sa présence.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Dim 14 Aoû - 19:31

Après avoir crié à Eziel de lâcher l'homme à la chevelure verte, Estildra avait tout d'abord eu le réflexe normal de s'avancer vers ces derniers pour rétablir une situation correcte et non dangereuse, que ce soit pour l'un ou pour l'autre puisqu'elle ne connaissait pas l'étendue du pouvoir de Krow. Mais quelque chose l'en empêcha. Ce fut une impression, étrange et passagère, que l'alentour connaissait quelques changements, était séparé en plusieurs morceaux. Une impression inexplicable, qui la quitta rapidement mais resta suffisamment longtemps pour l'inquiéter. Elle sentait une grande puissance émaner de l'inconnu aux cheveux verts, qui lui tournait le dos malgré lui en ce moment. Une grande puissance... malsaine, car inconnue aux yeux de la jeune fille. Elle qui captait les esprits des gens, fureta sans se l'avouer dans les esprits alentours pour trouver le déclenchement de ce malaise qu'elle avait ressenti.
En face d'elle, Krow lui faisait signe pour qu'elle vienne l'aider. Mais elle n'en eut pas besoin, car Eziel le lâcha brutalement, comme perdu, et se mit à chercher autour de lui quelque chose qu'elle ne voyait pas. Les deux hommes masqués couraient quant à eux en tous sens, à l'affût d'un mal invisible qui les narguerait sans cesse. Estildra s'approcha, cachant le doute qui planait en elle. Elle croisa le regard de Krow, qui avait quelque chose de changé. Et cette voix qu'il avait eue, quelques secondes plus tôt... C'était comme si, l'espace d'un instant, il avait été... transformé. Quelqu'un d'autre.
La demoiselle aux cheveux violets posa sa main sur l'épaule d'Eziel, qui regardait l'alentour d'un air abruti. Sa tentative pour sonder l'esprit de Krow était un échec, elle avait été comme heurtée à un mur. Mais celui d'Eziel ne lui avait jamais posé aucun problème ; du moins jusqu'à maintenant. Elle reçu la même réponse que précédemment, le vide, le trou noir. Comme si son esprit était ailleurs, intouchable. Il s'était retourné à son contact, mais ne la regardait pas, cherchait toujours sans trouver, avec le même air perdu. Elle ne comprenait pas.
Tout ce qu'elle savait, c'est que Krow était la cause de ça. Elle tira son ami par le bras, le plaça devant Krow tout en le regardant, droit dans les yeux :

-Qu'est-ce que vous avez fait à mon ami ? Libérez le ! Et pourquoi nos poursuivants ont-ils l'air complètement abrutis ?

Elle, qui savait pourtant garder son calme, se trouvait soudain confrontée à son tempérament d'elfe, qui ne supportait pas que l'on mette ses amis en péril.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 15 Aoû - 8:44

Dès que Krow toucha le sol, douloureusement, il se recula aussi vite que possible, de façon assez ridicule d'ailleurs, sans trop prendre la peine de se relever. Paradoxalement, son attitude tranchait franchement avec celle qu'il venait d'avoir, comme s'il avait joué la comédie. Mais laquelle de ces deux attitudes était un rôle ?

Lorsqu'il fut enfin hors de portée, il reprit son souffle, se contentant de garder le rêve tel qu'il était, gardant par la même ces imbéciles dans le coin. Lorsque la jeune femme vint auprès de lui, il s'étonna de sa réaction.


"Ah c'est votre ami ? Ben dis donc, j'espère que vous en avez pas trop comme ça, je vais pas y survivre moi."

Il profita de l'occasion pour effacer son image du rêve, pendant que "l'ami" avait le dos tourné. Les clones de Krow disparurent à leur tour, laissant simplement l'image de la ruelle, totalement vide. Seuls eux trois pouvaient se voir. Krow s'assit contre un mur, toujours son fragment de miroir dans les mains. Ce dernier d'ailleurs présentait des reflets... étranges. Plutôt que de refléter simplement ce qui se présentait à lui, l'image était totalement différente : on aurait dit des murs, couverts d'algues et de coquillages, tournant au loin, sous un ciel pluvieux.

"Si je relâche mon emprise sur votre copain, qu'est-ce qui me dit qu'il ne va pas m'attaque de nouveau ?"

Le ton du mage était encore entre la colère et la peur. Il avait eu bien assez d'émotions pour la journée, et il allait faire payer quelqu'un, et au prix fort. Toutefois, il devait sa survie, et son malheur, à cette jeune femme, et comme toute personne respectable de son milieu, il fallait respecter les femmes. Du moins, celles qui le méritaient. A ce titre, il lui accordait une confiance relative, tant que ses paroles ne se révélaient pas être mensonge éhonté.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Hemlë
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 2548
Sexe : Femme
Peuple : Humain
Origine : Rayör

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Classe moyenne
Statut dans la guilde : Membre ou apprenti?
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mer 31 Aoû - 15:20

Up, Estildra?

_________________

L'Air du Vent.
Invisible. Agile. Puissant et destructeur en tant que typhon. Discret et léger lorsqu'il n'est qu'une simple brise. Telles sont les caractéristiques du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Dim 4 Sep - 19:07

[ Re. Absence due aux vacances, réponse bientôt Smile ]

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Dim 4 Sep - 19:17

Krow consentait enfin à laisser l'ami d'Estildra tranquille. La jeune femme fut rassurée, elle qui avait eut comme un doute, l'espace d'un instant, sur le côté duquel était l'homme à la chevelure verte. Il avait semblé tellement... malsain, lorsqu'il avait prit le contrôle des deux assaillants et d'Eziel. Elle avait pensé un instant qu'il était encore plus dangereux que leurs poursuivants - ce qu'elle n'excluait d'ailleurs toujours pas. Avait-elle bien fait de faire sa connaissance, dans cette auberge ? Elle n'en savait rien. Elle l'écouta lui demander, perplexe, si Eziel ne l'attaquerait pas de nouveau s'il le laissait en paix.

-Ah, là je ne peux rien promettre, sourit-elle, Eziel est insupportable et incontrôlable. Il se peut qu'il réessaye de vous attaquer, comme il se peut qu'il ne fasse rien du tout. De toute façon il ne m'écoute même pas. Mais il n'est pas dangereux.

Elle regarda les deux assaillants, toujours égarés.

-Qu'est-ce que vous leur avez fait ? Vous pouvez m'expliquer ? Parce qu'honnêtement, j'hésite sur ce que je suis sensée penser de vous, là...

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Lun 5 Sep - 11:34

Krow sembla réfléchir. Il n'avait aucune certitude d'avoir la paix, mais la réponse avait le mérite d'être honnête. Toutefois, il ne pouvait se permettre de laisser ce fou furieux lui tomber dessus une seconde fois. Comme elle semblait le connaître, il y avait des chances qu'elle soit capable de discuter avec lui, mais après combien de coups ?

Une autre solution s'offrait à lui. Cela impliquait de révéler son pouvoir, mais après tout, il ne s'en cachait pas vraiment. Seulement, si trop de personnes venaient à avoir conscience de ce qu'il faisait, il deviendrait de plus en plus difficile d'agir en cas d'urgence.


"Pensez ce que vous voulez de moi. Nous nous sommes croisés dans une auberge, vous vous êtes faite attaquer par deux malfrats, et j'ai eu droit à ma part à ce titre. Par dessus le marché, vous fréquentez un type violent et irréfléchi qui semble avoir oublié l'utilité d'un cerveau. Et je ne parle pas de votre tenue. Vous m'excuserez, mais s'il y a quelqu'un de louche ici, c'est vous. Je me suis juste retrouvé embrigadé dans votre affaire et je me défends comme je peux.

Ceci dit, je veux bien essayer de vous faire confiance. Ces trois gaillards sont pour le moment sous mon emprise, dans une sorte de rêve commun. Ils ne peuvent pas nous trouver, je les dirige où je veux. Mais ce n'est que temporaire.

Je vais vous envoyer dans leur vision, vous aurez le loisir de vous expliquer. Lorsque j'aurais la certitude qu'il ne représente pas de danger, je relâcherai mon emprise. Profitez-en par lui expliquer qu'il a de la chance, car si j'avais été ne serait-ce qu'un peu procédurier, son sort se serait soldé au bout d'une corde..."


Krow disait les choses sans une réelle conviction. Un peu froid, un peu craintif, il se remettait doucement de ses émotions. il avait certes le pouvoir, de par sa naissance, de faire exécuter quiconque le malmènerai, mais il n'avait aucune envie de recourir à une méthode aussi barbare. En revanche, il savait comment provoquer une réelle folie, et n'hésiterai pas une seule seconde à faire subir à cet homme le sort qu'il réservait à leurs assaillants.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estildra P. Nahomii
Sans Rang
Sans Rang
avatar

Messages : 159
Sexe : Vanish', Naniss' ou Plum'.
Peuple : Glander, Equitation, Danse, Rêvasser, Lire & Ecrire, la Musique...
Origine : Happy (:

MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Dim 25 Sep - 18:42

Estildra écouta l'homme qu'elle venait de rencontrer, bouche bée. Elle n'en revenait pas d'avoir rencontré quelqu'un porteur d'un pouvoir si... Effrayant. Si l'envie lui était venue, il aurait tout aussi bien pu prendre le contrôle de l'esprit d'Estildra, et la persuader de se pendre... voire la rendre folle, si elle avait bien compris... Quelque part, elle avait la chance de l'avoir rencontré car il valait mieux compter ce genre de personne parmi ceux de son côté, que le contraire. Et elle s'en voulait de l'avoir attiré dans ce genre d'histoire, même si elle ne comprenait pas ce qui le tracassait à ce point. Avec un pouvoir tel que le sien, il ne devrait avoir peur de rien. Estildra hocha la tête lorsqu'il proposa de l'envoyer dans la vision d'Eziel pour qu'elle lui certifie qu'il n'y a pas de problème. Par contre, elle ne souhaitait pas se retrouver dans la vision des deux hommes masqués, elle aurait d'ailleurs préféré qu'ils ne soient pas là. Ce qui était compréhensible. Elle avait aussi jeté un regard à sa tenue, que Krow critiquait, sans comprendre. La jeune fille adorait ses goûts vestimentaires - bien à elle - et elle ne comprenait jamais les réactions étonnées. Elle avait donc l'air louche, et quelque part tant mieux, car c'était en se faisant remarquer qu'on passait inaperçu.

-Vous avez raison d'essayer de me faire confiance. Vous ne le regretterez pas. Et je suis d'accord pour me retrouver dans la vision d'Eziel, de toute façon il n'est pas dangereux. Juste un brin frimeur.

_________________
Estildra P. Nahomii

Plum' or Pey ? Angel or Devil ? Probably both.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coldplum.skyrock.com
Krow Soulmancer
Enchanteur
Enchanteur
avatar

Messages : 179
Sexe : Masculin
Peuple : Humain
Origine : Värdom

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Enchanteurs
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    Mar 27 Sep - 10:21

"Soit. Essayez de ne pas trop traîner, ça commence à devenir fatigant."

Krow ne pouvait pas tenir éternellement, à plus forte raison qu'il allait sans doute devoir séparer les rêves. Ou agir différemment. Avec un gros effort de sa part, il provoqua un rêve profond chez ses trois victimes, les privant de leur capacité de mouvement. Ils tombèrent dans un lourd sommeil, s'effondrant sur le sol. Krow espérait que le choc n'allait pas les réveiller, et tâchait de traduire leur douleur par une vision dans le rêve, plus ou moins logique, de tonneau arrivant au travers de la rue, les renversant. Le fautif n'était pas visible.

L'instant suivant, Krow porta la main au visage de la jeune femme, lui inoculant par ce contact le sommeil qu'il avait généré. Elle s'endormit directement dans ses bras, sans possibilité de lutte. Restait à voir si elle tenterait de se réveiller ou non. Maintenir les rêves de personnes conscientes de leur état était bien ardu que le reste.

Suant à grosses gouttes, il lui permit de voir son ami, et sépara les agresseurs dans un rêve à part, où cette fois ils étaient dans un cul de sac, et retournaient toutes les poubelles qu'ils croisaient, sans se rendre compte que ces poubelles ne cessaient de revenir.

_________________
Je vends du rêve, et je le vends bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soudaine Apparition {.PV Krow.}    

Revenir en haut Aller en bas
 
Soudaine Apparition {.PV Krow.}
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Ré-Apparition d'un bout de métal rouillé...
» Une apparition au milieu des eaux [Megara]
» "Sang" blague !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invocation :: Arthërina-
Sauter vers: