AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)

Aller en bas 
AuteurMessage
Exyas Thalvos
Peuple du Désert
Peuple du Désert
avatar

Messages : 6
Sexe : Masculin
Peuple : Peuple du désert
Origine : Le Grand Désert de Tsi-Nymra

* * *
Appartenance au groupe : Citoyen
Catégorie sociale - Budget : Haute noblesse
Statut dans la guilde : /
MessageSujet: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Mar 12 Juin - 12:35


Identité


    Nom : Thalvos
    Prénom : Exyas
    Âge : 20 ans
    Date de naissance : 26 Aroguër 340 CZ
    Sexe : Masculin
    Peuple : Peuple du Désert
    Origine : Terres Inconnues
    Appartenance : Citoyen
    Métier : Ambassadeur, parfois conseiller
    Rang social : Plus jeune Héritier de l'un des dirigeants d'une ville
Invocation

    Que dire. Que tout est toujours compliqué, bien trop pour Exyas. Exyas n'est pas puissant, il n'a pas de pouvoir destructeur, d'arme pourfendeuse d'âme maléfique ou de créature affreuse aux crocs acérés. Encore sur ce point là, Exyas s'est montré bien plus faible, bien plus moindre que tous ses frères.

    Un pouvoir en rapport à sa cécité, quelle autre sorte de magie aurait-il pu utiliser sans devenir dangereux pour tout ceux qui l'approchaient ? Le mouvement, chaque petit geste, petit tic, chaque trouble dans l'air que provoque les mouvements d'une personne, il peut les ressentir dans sa tête, dans son âme. Il le sait c'est tout. Sans ça, il ne pourrait pas marcher, sans ça, il serrait encore plus dépendant des autres personnes. Sans ça, il ne pourrait pas donner l'illusion que tout va bien, il ne pourrait pas montrer à sa mère qu'il n'a plus besoin d'elle. Il ne saurait se faire respecter...
    Et c'est bien utile, il ne peut que se l'avouer. Il sent la nervosité, la tristesse, la joie, il ressent les sentiments dans tous ces gestes qu'il peut percevoir. Ce cinquième sens qui a remplacé sa vue est en quelques sortes bien plus précis que ne l'aurait jamais été ses yeux...Et pourtant, il aurait tellement aimé être né comme tous les enfants et sans être aveugle.

    D'une certaine façon, peu de personnes connaissent vraiment l'Invocation d'Exyas, on a tellement l'habitude de le voir se déplacer comme s'il n'était pas aveugle qu'on a oublié que c'était parce que le monde bougeait qu'il pouvait lui-même se déplacer. On a aussi oublié ce petit garçon qui se baladait toujours avec cette petite boule de poils d'à peine dix centimètres, au long museau et aux grandes oreilles touffus et douces. Exyas garde sa créature près de son cœur, parfois caché dans ses vêtements. Son petit Fennec, sa créature adorable, son Seshïen.
    Il a un peu grandi lui aussi, difficilement, il a atteint une vingtaine de centimètres et il a toujours été à ses côtés. Seshïen a tout vu, les crises de larmes de son invocateur, sa souffrance, ses nuits passées, seul, à gémir de douleurs sans qu'il se décide à appeler qui que se soit. Seshïen est juste resté, à attendre, à partager la douleur. Seshïen est muet mais entend tout. Seul Exyas peut le comprendre sans qu'il n'y ait un seul échange de mots. Seul Seshïen peut empêcher Exyas de sombrer, il est le seul à comprendre qu'Exyas se relèvera toujours, qu'il suffit d'être là quand il tangue pour se remettre sur ses pieds. Seshïen est un secret, Seshïen est caché, on l'oublie parce qu'il reste l'un des points faibles d'Exyas. Et des points faibles Exyas, il en a bien assez comme ça.

    Seshe -> Éternel Vïen -> Compagnon Seshïen -> Rattaché à vie (à une personne)

    L'espoir reste toujours, quoique l'on fasse, quoique l'on dise, quoique l'on pense. L'espoir d'Exyas s'était accroché à lui tel une sangsue. Impossible de s'en détacher. L'arme... Peut-être ? Elle se révélerait assez intéressante pour qu'il ne soit plus si faible... Lourde déception encore une fois. Exyas n'était pas totalement inoffensif mais il se sentait tellement insignifiant. À quoi ce menu pouvoir, cette si essentielle mais moindre créature et cette risible arme pourraient lui servir ? Il n'avait rien de lumineux, il était ténèbres et faiblesse caché dans l'obscurité de ses frères si puissant.
    Un luth, voilà son arme, un instrument de musique. Certes, quiconque entend les premières notes de son chant devient sourd pour un certain laps de temps mais, n'est ce pas encore une fois un pouvoir bien médiocre ? Même privé d'un sens, un homme peut toujours vivre, il en est la preuve vivante alors à quoi peut-il bien servir lors d'un combat ? À rien, encore une fois...
hebergeur d'image
Description mentale


    Et moi, dans tout ça, je n'apparais pas.

    Exyas peut parfois être un paradoxe à lui tout seul. Manquant cruellement de confiance en lui-même, il se pense plus faible et bien en-dessous que toutes les personnes qu'il côtoie. Il a vécu au milieu des courtisanes, des faits d'armes de ses aïeuls, ses frères, son père et au bruit d'un apprentissage au combat où il n'a jamais pu participer. Dans tout ça, Exyas est une personne à part, un garçon qui ne pouvait pas combattre, qui ne pouvait même pas endurcir des pouvoirs qu'il n'avait pas. Sa seule force réside dans son intelligence.

    Car là est toute l'étrangeté dans la personne d'Exyas. Son mode de pensées, sa compréhension du monde extérieur, son discernement est bien plus développé. Alors que toute personne serait tombé pour ne jamais se relever à la place d'Exyas, lui, a toujours continué tout droit, fonçant dans les obstacles telle une colère de Reikhel. Doté d'une force mentale d'acier qu'il s'est forgé au fil des années, comme un grand guerrier façonnerait ses muscles.

    Quel belle contradiction aussi, de voir Exyas parlé avec autant d'assurance fasse à des centaines de personnes, de grands chefs du désert ou encore faire son rapport précis à son paternel alors qu'il est si peu sûr de ses capacités et qu'il se rabaisse sans arrêt. Comment expliquer cette force que l'on lit sur son visage et cette fragilité tapi au fond de ses orbes aveugles ? Qui pour atteindre les tréfonds de son âme et comprendre l'esprit complexe qui régit le monde d'Exyas ?

    Mais c 'est qu'ici il n'y a plus de place
    Pour qu'il puisse grandir d'avantage
    Il n'avait juste qu'un ennui
    C'est de comprendre les jours de pluie


    Les paroles, les mots, sont des choses rares que Exyas chérit. Peut-être que cet amour du langage lui vient de sa créature qui ne peut parler. Ou tout simple que la parole est un don, un sens, au même titre que les quatre autres et qu'Exyas les respecte trop pour les utiliser à tort. Le respect. Voilà une chose qui imprègne Exyas au plus profond de son âme. Alors que le monde autour de lui le comprend difficilement. Lui est là, à les "regarder" de ses grands yeux sans étincelles. Il estime le monde, il l'aime. Ces grands combattants avec tout en haut, les si fier Khal, ces marchands courageux et dignes qui bravent le désert ; ces femmes médecins, belles dans leur art, magnifique quand elle sauve des vies.

    Oui, étrange personnage qui semble intouchable. Petit garçon qui charrie la mort depuis maintenant vingt ans sans faiblir. Oh il l'a vu bien des fois cette vieille amie la Faucheuse ; sûrement plus que bien des guerriers du désert mais certainement pas à cause de combats auquel il aurait participer. Exyas est malade, une chose qui semble le ronger de l'intérieur. Qui parfois le laisse tranquille, comme totalement retirer de son corps affaibli et qui revient toujours à la charge, plus fort que jamais.

    Exyas aurait très certainement pu devenir marchand, à n'en pas douter mais sa finesse d'esprit, son intelligence et ces mots si subtils et bien choisis l'on promit à une tout autre carrière. Un général ne pouvant combattre, un guerrier enfermé dans un corps malade. Il peut monter une stratégie quasiment infaillible en une nuit entouré des conseillers martiales de son père. Il en va de même dans les joutes verbales. Les sous-entendu, les discutions houleuse à la hauteur des pires batailles sanglantes. Qu'on le menace et il laissera toujours ses mots s'échapper d'entre ses lèvres. Sans peur, froid, quasiment hautain.

    Quoiqu'on le dise, Exyas est un farouche Keylian, le sang de ces aïeuls coulent dans ses veines avec force.

    moi je veux vivre, vivre, vivre
    un peu plus fort


    Alors lui, qui se juge si faible, si inutile face aux autres personnes qu'il croise, ne comprend pas le courage qu'il dégage. Cette force fantastique qu'il utilise chaque jour pour rester debout, vivre et ne pas tomber. Parce que pour Exyas tout va de soit ; il ne vaut peut-être pas grand chose mais jamais il ne s'écrasera à terre pour ne plus bouger. Il se le refuse, mener par son mental d'acier forgé et taillé par ses souffrances dans ses nuits de solitude et de souffrance. Seulement aidé par Seshïen.

    Exyas fait parti des quelques personnes impossible à briser qui n'a ni besoin de pitié ou de faux semblants pour avancer dans la vie. Les pensées bien organisées, il ne perd jamais ses objectifs de vue. D'une gentillesse rare, il s'est dicté ses propres règles et rares sont les situations où il ne les suit pas. L'oreilles au aguets, pour Exyas, le pouvoir, c'est de posséder des informations que les autres ne connaissent pas. Sa soif de savoir lui vient de là et la sauver de nombreuses fois.

    Ne dis-t-on pas qu'apprendre des erreurs de ses aînées est un signe de sagesse ?

    Phobie(s) : La nuit. Mot simple. Quatre lettres. Signe de toutes les souffrances.
    Santé : Mauvaise, affreusement mauvaise, à un niveau si bas qu'on se demande comment il est toujours vivant. Pourtant des paroles tournent autour de sa tête « Exyas pourrait bien mourir tout de suite... Ou vivre de longues années au nez et à la barbe de tous ces gros bras et survivre à cette maladie jusqu'à un âge avancé. »


Description physique

    Je suis un funambule
    Suspendue dans la brume


    L'air un peu délicat et niais. La démarche mal assuré et un peu chancelante. Une tendance presque maladive à se prendre portes et cailloux. Une habitude dérangeante d'admirer le ciel et d'avoir les yeux toujours dans la vague. Le faisait-il exprès de ne jamais fixé les gens mais un point derrière eux de son dérangeant regard ? Qui sait...

    Combien de personnes remarques son regards laiteux ? Cette couleur qui ne laisse passer la lumière, ce mur qui l'empêche de voir le monde ? Pas assez ou beaucoup de trop ? Et pourtant, il ne couvre jamais ses yeux, les laissant à la vu de tout le monde. Tardant leur iris pâles sur tout, comme s'il pouvait en voir les contours. Quel doux rêve.

    Un visage quasiment de marbre, s'illuminant parfois d'un sourire lumineux. Sans qu'on sache vraiment pourquoi. Cela intéresse-t-il quelqu'un ? Non, sûrement, continuons... Une peau pâle se faisant agressé par le soleil qui semblait prendre un malin plaisir à la maltraité. Un après-midi passé dehors et c'était les coups de soleil assurés. Mais sans doute que Exyas n'y prête pas attention ; il aime le soleil et sa douce chaleur.

    Dit fillette, qu'est ce que tu regardes là ?

    Lui avait-on ricané un jour. Un balourd qui n'y connaissait rien et qui était gêné par son apparence. Ses grands yeux, son léger maquillage rouge dans le coin de ses paupières. Cette longue boucle d'oreille dorée qui longeait le bas de sa lobe. Ainsi que ses cheveux, d'un blond cendré aux étranges reflets. Ainsi que ses différents bandeaux qui enserraient sa tête. Apportant des couleurs dans ce si pâle visage.

    Oui, Exyas est petit, Exyas est tout fin, Exyas ressemble presque à une fille. Exyas a toujours l'air malade. L'épiderme quasi cadavérique, parfois les jambes tremblantes même s'il essayera de toujours le cacher. On voit ses veines au travers de sa peau. Il pourrait être beau si la maladie ne teintait pas sa peau ainsi. Des mains bien trop fine, aux longs doigts.

    Regardez, regardez, il est tellement impressionnant !

    Il devrait être diminué, Exyas se sent diminué comme un très vieil homme courbé par le poids des années dont on en a oublié les exploits. Pourtant, quand on le regarde, très peu de personnes voient sa faiblesse en premier lieu.

    Pourquoi ? Pourtant c'est tout ce que les gens devraient remarquer, ses tremblements convulsifs s'il reste trop longtemps debout, son sang qui quitte régulièrement son visage, comme s'il avait une soudaine poussée de fièvre. Mais non, car malgré la souffrance, malgré les mots que lâchent certaines vipères. Exyas reste debout, devant le monde, droit, le menton relevé, les yeux sûrs et pleins d'une sagesse étrange.

    L'attitude d'un prince, une confiance qu'il n'est pas sûr de posséder totalement qui irradie autour de lui. On se sent tout petit à côté d'Exyas et celui-ci ne s'en rend jamais compte, comme enfermé dans un autre monde dont personne ne possède la clé.
hebergeur d'image
hebergeur d'image
Famille et entourage

    Morïan Thalvos ; son père, âgé de soixante et toujours aussi dangereux.

    Ethèra Thalvos ; sa mère, toujours là pour lui. Possède un pouvoir de voyance puissant prenant effet dans ses rêves.
Histoire

    Un homme arpentait le couloir sombre de long en large sans jamais s'arrêter. Une angoisse sourde bloqué dans la gorge, les yeux brillant d'une lueur inquiète ; il regardait une porte close avec crainte. Ah ! Il était beau le grand Morïan Thalvos, Khal de renommé, connu dans sa famille pour sa bravoure et sa férocité. Lui qui d'habitude était si sûr de lui, arrivant à rabattre le caquet de tous ses frères et sœurs réunit, même sa terrible aînée, Andrïen. Le voilà maintenant à trembler d'effroi à l'entente des plaintes de sa femme qu'il arrivait à percevoir malgré les murs épais.

    Il se refusait à perdre une nouvelle fois sa femme. Et pourtant il ne pouvait rien faire. Il se souvenait encore, il y a presque trois ans, au même endroit, dans le même état. Et puis la porte s'était ouverte, on lui apprenait que sa si belle Naëria était morte. Dans ses bras, la sage-femme tenait un bébé. Un bébé presque bleu qui ne pleurait pas, dont les yeux étaient à moitié ouvert. Vide. Et qui ne respirait pas. Un bébé mort-né, l'âme déjà envolée, au même endroit que sa mère.

    Morïan avait été dévasté, déjà, sa première femme, Lise, avait succombé à une maladie le laissant seul avec ses six enfants et voilà que sept ans plus tard, Naëria l'avait aussi laissé tombé. Il se refusait à ce que cela arrive une troisième fois, Ethèra survivrait, il fallait qu'elle soit forte.
hebergeur d'image


Dernière édition par Exyas Thalvos le Sam 4 Aoû - 22:40, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazulys A. Feiweï
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 374
Sexe : Je suis trop jeune pour cela, voyons.
Peuple : Farfadet
Origine : Bien qu'ayant été élevée à Celëcya, je doute en être originaire.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Classe moyenne
Statut dans la guilde : Moi ? Je suis membre, tout simplement.
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Mar 12 Juin - 14:50

    Hellooo, bienvenue Exyas à l'ananas !! Oui, je donne des surnoms débiles comme ça à tout le monde, c'est ma signature, youhouuuu \o/ /PAN/

    Il est tout mignon ton personnage ♥ J'adore ceux qui ont un physique assez androgyne, c'est plus fort que moi :'D (et puis ton codage est joli :3)
    Bref, bonne chance pour continuer ta fiche o/


_________________
    Lazulys Andromeda Feiweï
    Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse,
    La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,
    Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
    Qui compriment le cœur comme un papier qu'on froisse?
    Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse?

    Charles Baudelaire, Réversibilité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêve Telda
Ninja
Ninja
avatar

Messages : 9582
Sexe : Jeune fille en fleur
Peuple : Elfe
Origine : Garënor

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Ninjas
Catégorie sociale - Budget : Aisé
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Mar 12 Juin - 14:55

    Lazulys, moi être Exyas et Exyas être moi tu sais xD

    C'est mon triple compte trdtdrtrd

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazulys A. Feiweï
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 374
Sexe : Je suis trop jeune pour cela, voyons.
Peuple : Farfadet
Origine : Bien qu'ayant été élevée à Celëcya, je doute en être originaire.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Classe moyenne
Statut dans la guilde : Moi ? Je suis membre, tout simplement.
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Mar 12 Juin - 15:02

    Oooh je savais pas o:
    Rebienvenue alors xD

_________________
    Lazulys Andromeda Feiweï
    Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse,
    La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,
    Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
    Qui compriment le cœur comme un papier qu'on froisse?
    Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse?

    Charles Baudelaire, Réversibilité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Phoeny
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 22488
Sexe : Masculin.
Peuple : Humain.
Origine : Rayör.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Jeu 14 Juin - 15:55

Ah que comment t'as fait pour avoir ta couleur sans que je t'ajoute à ton groupe ? o_O
T'as soudoyé Caly ?

_________________
    Le Magicien
    « Enchanteur, il danse, il danse, et il meurt. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielle.folio-graphiques.fr/
Exyas Thalvos
Peuple du Désert
Peuple du Désert
avatar

Messages : 6
Sexe : Masculin
Peuple : Peuple du désert
Origine : Le Grand Désert de Tsi-Nymra

* * *
Appartenance au groupe : Citoyen
Catégorie sociale - Budget : Haute noblesse
Statut dans la guilde : /
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Jeu 14 Juin - 16:50

    Je me suis inscrite dans le groupe "peuple du désert" tout simplement puis Caly' avait plus qu'à m'accepter ou me refuser *sbam*

    Je lui simplifie la vie pour que moi, son souffre douleur préférée, ait un peu de répit dans ce monde de brute xD.

_________________
How long, must we sing this song...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Phoeny
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 22488
Sexe : Masculin.
Peuple : Humain.
Origine : Rayör.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Jeu 14 Juin - 18:04

Hum je vois ... Mystère résolu donc.

_________________
    Le Magicien
    « Enchanteur, il danse, il danse, et il meurt. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielle.folio-graphiques.fr/
Calypso R. Adurna
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 14332
Sexe : Femme
Peuple : Humaine avec un quart de sang d'elfe
Origine : Rayör

* * *
Appartenance au groupe :
Catégorie sociale - Budget :
Statut dans la guilde : (Maître, haut gradé, membre, apprenti, voir sujet concerné. Pour les citoyens, mettre votre profession. Pour les pirates, préciser si capitaine ou membre d'un équipage.)
MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   Dim 17 Juin - 13:26

Parfois je fais preuve de bonté xD

_________________


File droit ou file tout court
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Peuple du désert] Exyas Thalvos (en cours)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1err cours: Les points cardinaux
» Le boulangisme politique de Préval
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» tuto haradrim, opération désert
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invocation :: LES PREMIERS PAS :: Fiche de Personnage-
Sauter vers: