AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Talïa Valz
Citoyen
Citoyen
Talïa Valz

Messages : 6
Sexe : Féminin
Peuple : Humaine
Origine : L'Archipel du Vangartö

* * *
Appartenance au groupe : Citoyen
Catégorie sociale - Budget : Pauvre
Statut dans la guilde :
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyMer 16 Mai - 20:22

    Nom : Valz
    Prénom : Talïa
    Âge : 20 ans
    Date de naissance : Le 12 okractä de l’an 340 CZ
    Sexe : Féminin
    Peuple : Humaine
    Origine : L'Archipel du Vangartö

    Appartenance : Citoyenne.
    Statut : -
    Métier : Chaperon de Lahel Verdïan.
    Rang social : Pauvreté.

    Invocation :
    L'arme : Double clef à molette. Cet outil qui la suit partout lui permet d’avoir une prise sur absolument tout ce qui est en métal puisqu’elle en contrôle l’aimanté tant sur la force que la distance et la direction.

    La créature : Pantin de métal (Cf. avatar). Cette marionnette, fruit de son imagination, la suit et exécute ses moindres désirs. Et bien qu’il soit fragile et seulement réparable par elle-même, il reste un bon compagnon de voyage.

    Le pouvoir : Champs magnétiques. Peut à volonté en créer entre deux métaux et ainsi contrôler des forces magnétiques. Ce pouvoir exige une forte concentration et épuise facilement c’est pourquoi il ne peut durer très longtemps.

    Caractère :

    Beaucoup me disent immorale… Alors que je ne partage tout simplement pas vos valeurs. Bisexualité, polygamie, prostitution, trans-sexualité… Franchement, qu’importe. Hypocrisie, corruption, infidélité, mensonges ? Tant de choses que vous, gens raisonnables, rejetez en bloc. Alors parmi vous, je dérange les bonnes mœurs. Je fais désordre même. Mais après tout, peu importe les moyens. Seul le résultat compte ! C’est un leitmotiv pour moi. Je reste concentrée sur mes objectifs. Je suis déterminée, et même plutôt obsessionnelle parfois. Alors oui, je suis égoïste… Mais honnêtement, qui ne l’est pas ? On sert chacun ses propres intérêts en premier lieu. Je suis peut-être tout simplement trop franche avec vous… C’est pour ça que je reste méfiante. Votre masque constant me fait peur. Vous ne pouvez pas pour la plupart d’entre vous vous empêcher de mentir… Enfin, ce n’est pas moi qui vous ferais la morale. Je suis juste opportuniste, voyez-vous. Il faut savoir saisir sa chance quand elle passe. Je suis du genre à ne pas me préoccuper du lendemain. Tout simplement parce qu’à la base, je n’avais pas le choix mais bon… C’est devenu une habitude. J’ai du mal à me poser, où que ce soit. J’ai toujours dû bouger à droite et à gauche pour gagner ma vie. Et j’ai toujours besoin d’argent… C’est bien pour cela que j’ai accepté de servir de chaperon à cette fille. Et rien d’autre, je vous assure. Et bien que souvent, ce boulot m’exaspère, je sais parfaitement garder mon sang-froid. C’est d’ailleurs bien pour cela que j’ai eu autant d’ennuis avec la justice ! Je ne suis pas colérique, soyez en sûr. Mais je suis violente et après… Je n’ai aucun remords. Même quand je suis dans l’erreur, je suis convaincue que ce que je fais est fondamentalement bien.

    Phobie(s) : Les guêpes.
    Santé : Tant qu’on ne voit pas de médecin, la santé va pour le mieux.

    Physique :

    Quoi « physique » ? Désolée mais je ne suis pas comme ces dames qui, de par leur mari bourgeois, soignent leurs toilettes aux perles et à la soi. Je favorise au côté esthétique de loin le côté pratique pour ma tenue. Donc : pas de jupon, de chemise et encore moins de robes, par pitié ! Vous ne me croiserez qu’en pantalon de toile et corset sombre. On me traite souvent de garçon manqué du coup… Juste parce que je préfère me coincer les cheveux avec un bandeau ou un foulard ? C’est absurde. En plus, j’ai un visage plutôt féminin, des traits fins… Enfin je crois. Ou alors c’est mes yeux … ? Gris, à peine bleutés. Comme métallique. « Un regard froid » qu’ils disent. Ca me fait rire… Déjà que certains m’appelle Blanche Neige à cause de la pâleur de ma peau… Surtout que c’est rare dans nos îles. Je n’aime pas beaucoup ce surnom de toute façon. Et je n’aime pas les remarques quant à mon corps. Oui, j’ai beau jouer la femme forte et sûre d’elle, je reste cette gamine étrangère à ses propres formes, arrivées qui plus est bien tardivement… Heureusement, je suis grande, plutôt sportive. Assez impressionnante en somme. Bon en même temps… A ma ceinture, je porte constamment ma dague et ma main se porte rapidement sur celle-ci. A ses côtés, une bourse trop souvent vide. Mes effets personnels sont regroupés dans une sacoche que je porte sans répit en bandoulière. Mais ça… C’est trop personnel.

    Famille et entourages : Lahel Verdïan

    Histoire :

    - Eh Tal’ !

    A l’appel de mon nom, je me retourne. Je lève les yeux vers le jeune garçon, le regarde. Un moment passe. Sans un mot. Il me dévisage, un grand sourire aux lèvres.

    - Alors, ‘parait qu’t’es la gosse de l’Etoile !

    Le mépris, le dégoût. Rien de plus entre ces mots. Il ne m’en fallait pas moins… Je me jette sur lui, l’attrape et resserre mes mains sur son cou. Il se débat mais mon emprise est féroce. Je serre de toutes mes forces, me maintenant tant bien que mal au-dessus de lui. Mais malgré toute ma bonne volonté, quoi de plus futile que la force d’une gosse de huit ans ?

    Des passants se précipitent pour nous séparer. Le garçon suffoque. Le voilà déjà parti se plaindre à ses parents… Rageuse, je l’observe s’en aller en tentant de reprendre mon souffle. Un regard autour de moi et déjà on parle. Chuchotements, doigts pointés et regards insistants. Leur air supérieur et leur petit sourire en coin… C’est insupportable. Je m’enfuis de la place à toute allure.

    Dans ma course folle, je me mets à pleurer. Oui, je suis la fille de l’Etoile. Mais dans leur bouche, ce surnom est plein de cruauté. Ma mère aurait bel et bien due être une Etoile, une de ces danseuses aériennes que vous pouvez admirer tous les soirs au Bal’s. Mais si, vous savez, ce cabaret de la rue Djän ! Avec ses beaux rideaux de velours rouge… Maman en a rêvé. Mais il n’en fut rien. Elle a bien essayé ! Pour sûr qu’elle a essayé, et réessayé… Elle n’avait pas le profil apparemment. Sans le sou, elle se mit lentement à vendre corps et âme pour subvenir à ses besoins.

    Envers et contre tout, elle a su rester forte. Elle n’a sombré ni dans l’alcool, ni dans la drogue ni dans quel que dépendance que ce soit. Cette femme essayait juste de survivre, s’accrochant de toutes ses forces à son rêve, dernier rempart contre le désespoir. Je l’admire. Pour moi, elle a toujours été un modèle de courage et de dignité alors que sa réputation se cramponnait aux bas-fonds.

    C’est là dedans que je suis arrivée. Un client comme un autre à la base. Rien qu’un mauvais moment en plus à passer pour elle… Sauf que je sais bien que les bébés ne naissent pas dans les choux. Enfin, j’ai eu de la chance tout de même. Après tout, mon géniteur ne s’est pas barré. Bien qu’il soit marié… Il a tenu à nous voir, il nous a suivi et… Aidé financièrement. Enfin, il faut dire qu’il a aussi continué à profiter régulièrement des services que proposait ma mère.

    Peu importe. J’avais des parents, un foyer et bien que l’or venait souvent à manquer et que mon père ne passait qu’en cachette une à deux fois par semaine, nous n’étions pas si mal. Puis, la rumeur a finalement tourné. Beaucoup de bruits pour pas grand chose je trouve. Tout le village a fini par être au courant… Alors le dédain, le mépris, les insultes au quotidien, c’était difficile mais il nous fallait les supporter ma mère et moi. On ne pouvait déménager sinon elle y perdrait tous ses clients.

    Le pire finit donc par arriver. J’avais à peine treize ans… Ca devait donc faire un ou deux ans que je travaillais dans une épicerie pour aider ma mère. Et un soir, j’entendis frapper à la porte. Ma mère ouvrit. La suite ? Le ton entre une voix de femme et ma mère monte, des insultes fusent. Ne comprenant pas ce qu’il se passe, je descends précipitamment et découvre alors ma mère face à mon père et sa femme. L’étrangère paraît en pleine crise de nerf et lorsqu’elle m’aperçoit, sa rage dédouble. Elle hurle, fustige ma mère, l’insulte, la menace et la regarde de tellement haut… Que tout cela me donne le vertige.

    Je me tourne vers mon père, espérant qu’il saura remettre sa femme à sa place. Rien. Un visage implacable, sans la moindre émotion. Je ne comprends rien… « Allé, on s’en va. » Le couple part. Je ne les ai plus jamais revu depuis. Ma mère non plus. Elle était effondrée… On aurait dit une étoile qui s’éteignait lentement. Moins d’une semaine plus tard, je la retrouvais au bout d’une corde dans la cuisine. Se balançant doucement…

    Désormais orpheline, ou tout du moins considérée en tant que telle, j’ai souhaité de tout cœur aller de l’avant et oublier tout ce qui s’était passé. Mais je me suis rapidement aperçue qu’il y avait une chose que je n’oublierai jamais : l’absence de réaction de mon géniteur. Il n’a absolument rien fait… C’est lui qui a tué mon Etoile au final. Je me suis jurée de le retrouver pour me venger pour qu’enfin je puisse vivre l’esprit tranquille.

    Mais ignorant totalement ce qu’il avait bien pu devenir, j’ai quitté mon îlot natal pour une autre île de l’archipel. J’ai enchaîné les petits boulots et petit à petit, me suis forgée ma propre route, découvrant le monde qui m’entourait. Mes colères se faisaient alors plus rare et mes excès de violence également. La pauvreté m’obligeait à ne pas me soucier du lendemain mais à me concentrer uniquement sur aujourd’hui. La vie était douce… Jusqu’au jour où j’ai recroisé le gosse que j’avais tenté d’étrangler étant petite.

    Une histoire vieille de huit ans, j’aurais dû oublié, non ? Mais les blessures sont encore vives et la haine demeure intacte. Tout n’aurait pas tourné au drame s’il avait su se garder de m’envoyer à nouveau ces piques… Je l’avoue, je n’ai pas pu me contenir. Et, ce coup-ci, dans une ruelle déserte et du haut de mes seize ans, il n’avait aucune chance de s’en réchapper. Je ne regrette rien. C’est une première vengeance parmi toutes celles qu’il me reste à accomplir.

    J’ai été jugé comme déviante, mais inconsciente de mes actes. Deux mois de prison plus tard, je sortais. Avec en prime une belle réputation… J’étais devenue dans les journaux « la tueuse ». Un certain seigneur de la lignée Vardïan, en voyage dans l’archipel, me contacta. Il me posa de drôles de questions… Mais j’avais besoin d’urgence d’argent. J’acceptai.

    Il s’avéra que bien qu’officiellement, je chaponnerais sa jeune fille Lahel. Officieusement, je servais plutôt d’escorte. Ce rôle me permit de m’exiler aux Terres Saintes d'Alsmëus. Ca me change au moins… Et puis on s’habitue à tout.



Dernière édition par Talïa Valz le Dim 20 Mai - 14:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Phoeny
Fondatrice
Fondatrice
Nathaniel A. Phoeny

Messages : 22488
Sexe : Masculin.
Peuple : Humain.
Origine : Rayör.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyMer 16 Mai - 20:30

Bienvenue à toi Talïa.

Pour le moment je n'ai rien à redire sur ce qui a été posté (l'histoire). Je te laisse donc continuer ta fiche tranquillement. Bon courage à toi !

_________________
    Le Magicien
    « Enchanteur, il danse, il danse, et il meurt. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielle.folio-graphiques.fr/
Aguarian Vivaz
Pirate
Pirate
Aguarian Vivaz

Messages : 4303
Sexe : Représentant de la gente masculine.
Peuple : Demi-Elfe
Origine : Inconnue... Garënor ?

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Pirates
Catégorie sociale - Budget : Aisé
Statut dans la guilde : Capitaine d'un navire
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyMer 16 Mai - 21:23

Bienvenido mi amiga ! Bienvenido en este mundo muy... étrange... Estoy contento de tu... inscription !

Hum.. bon bref, bienvenue. ^^

_________________
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) 38358611
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talïa Valz
Citoyen
Citoyen
Talïa Valz

Messages : 6
Sexe : Féminin
Peuple : Humaine
Origine : L'Archipel du Vangartö

* * *
Appartenance au groupe : Citoyen
Catégorie sociale - Budget : Pauvre
Statut dans la guilde :
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyJeu 17 Mai - 0:53

Merci à vous (:

Bon malheureusement, je pars en week-end demain et je ne rentre que dimanche soir. Je suis vraiment désolée... J'espère sincèrement que j'aurais le temps de finir ma fiche dimanche soir. Sur ce, bon week-end à ceux qui font le pont !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Phoeny
Fondatrice
Fondatrice
Nathaniel A. Phoeny

Messages : 22488
Sexe : Masculin.
Peuple : Humain.
Origine : Rayör.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyJeu 17 Mai - 8:30

Pas de soucis, merci d'avoir prévenu (;

_________________
    Le Magicien
    « Enchanteur, il danse, il danse, et il meurt. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielle.folio-graphiques.fr/
Lucifer Shade
Ninja
Ninja
Lucifer Shade

Messages : 5787
Sexe : Luce
Peuple : Humain
Origine : Royaume de Vardöm

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Ninjas
Catégorie sociale - Budget : Classe moyenne
Statut dans la guilde : membre
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyJeu 17 Mai - 16:52

Bienvenue ^^

_________________
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Signa_10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talïa Valz
Citoyen
Citoyen
Talïa Valz

Messages : 6
Sexe : Féminin
Peuple : Humaine
Origine : L'Archipel du Vangartö

* * *
Appartenance au groupe : Citoyen
Catégorie sociale - Budget : Pauvre
Statut dans la guilde :
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyDim 20 Mai - 14:55

Et voilà, je suis de retour ! Et j'ai fini ma fiche, je suis une gentille fille, hein ? :3 M'enfin, j'avoue que j'ai tapé ça hier à 3h donc c'est très concis et pas forcément jolie-jolie... Désolée mais j'suis pressée de Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel A. Phoeny
Fondatrice
Fondatrice
Nathaniel A. Phoeny

Messages : 22488
Sexe : Masculin.
Peuple : Humain.
Origine : Rayör.

* * *
Appartenance au groupe : Guilde des Assassins
Catégorie sociale - Budget : Noblesse
Statut dans la guilde : Membre
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) EmptyDim 20 Mai - 15:01

N'ayant rien à redire, je te valide donc. Bon jeu à toi !

_________________
    Le Magicien
    « Enchanteur, il danse, il danse, et il meurt. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cielle.folio-graphiques.fr/
Contenu sponsorisé




[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty
MessageSujet: Re: [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)   [Citoyenne] Talïa Valz (Terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Citoyenne] Talïa Valz (Terminé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Astoria Greengrass (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Invocation :: LES PREMIERS PAS :: Fiche de Personnage :: Fiches Validées-
Sauter vers: